Vivarte : +3 % de chiffre d'affaires au premier semestre

|

Sur les six premiers mois de son exercice 2003-2004, le résultat d'exploitation du groupe d'enseignes d'habillement et de chaussures est resté stable, compte tenu d'une forte politique promotionnelle et des contre-performances de Kookai.

Vivarte a enregistré une progression de chiffre d'affaires de 3 % au premier semestre 2003-2004 pour s'établir à 966,7 millions d'euros. A surface comparable, cette progression est de 2,3 %. Les enseignes implantées en périphérie (dont La Halle !) ont vu leurs ventes croître de 4,1 % (2,5 % à périmètre constant) pour représenter 685,3 millions d'eurios. Les enseignes présentes en centre-ville (André, Kookaï, Caroll, Minelli, etc.) affichent des performances inférieures : + 0,7 % de chiffre d'affaires (+ 1,9 % à magasins comparables) atteignant ainsi 281,4 millions d'euros. Au premier semestre, le résultat d'exploitation du groupe s'est établi à 67,5 millions d'euros, affichant une progression de 2 %. Selon Vivarte, « la progression des ventes ne se reflète pas dans le résultat d'exploitation compte tenu des rabais consentis par les enseignes pendant le semestre et des mauvaises performances de Kookaï en retrait par rapport aux attentes du groupe ». Le résultat net du groupe (4,7 millions d'euros, contre 36,9 millions d'euros au premier semestre 2003) a été fortement grevé par un résultat exceptionnel négatif de quelque 16,4 millions d'euros. Ce dernier intègre les coûts de restructuration des holdings (5 millions d'euros), l'impact de la modification de la taxe des grandes surfaces (4 millions d'euors) et des provisions exceptionnelles chez Kookaï (dont 3 millions d'euros pour dépréciation de stocks et abandon de collections anciennes).

Juliette Garnier

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter