Vivarte approuve le changement

|

BRÈVESRéunis en Assemblée générale ce matin à Paris, les actionnaires du groupe d'équipement de la personne ont entériné le changement de statut et de dirigeants annoncé le 31 décembre dernier.

La page Georges Plassat est tournée. En approuvant à une très large majorité le changement de statut de la société (98,60%) et  la nomination de Nathaniel Rothschild, président du fonds d'investissement britannique NR Atticus qui détient plus de 30% du capital, au conseil d'administration (98,53%), les actionnaires ont entériné le limogeage de Georges Plassat, président du directoire depuis le 5 avril 2000 et artisan du redressement. Celui-ci a d'ailleurs été élu membre du nouveau Conseil d'administration, ainsi que Jean-Louis Descours, qui possède 23,43% du capital et l'ex-patron de Peugeot, Jacques Calvet. L'adoption d'une structure à conseil d'administration qui remplace l'ancienne structure bicéphale composée d'un directoire et d'un conseil de surveillance "devrait gagner en efficacité parce que moins lourde et plus moderne" a souligné le président de l'Assemblée générale, Jean-Pierre Mattéi. En toute logique, Nathaniel Rothschild devrait prendre la présidence du conseil d'administration. Pour l'instant, le nouveau directeur général n'est pas connu et "il n'y a pas d'urgence" selon des sources proches des actionnaires. De fait, le groupe est sur la voie du redressement puisque sur le dernier exercice clos le 31 août 2002, le résultat d'exploitation du groupe a progressé de 38,8%, à 139,2 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 1,960 milliard d'euros. Sur la même période, l'endettement financier net a diminué de 14%.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter