Vivarte va ouvrir 200 boutiques en Asie

|

Marc Lelandais, Pdg du groupe Vivarte, ne cessait de le répéter, ces dernières semaines : « Il faut sortir du pré carré Français, se développer à l’international pour renforcer notre puissance d’achats ». Choses promises, choses dues…

"Il faut sortir du pré carré Français", ne cesse de répéter le Pdg de Vivarte.
"Il faut sortir du pré carré Français", ne cesse de répéter le Pdg de Vivarte.

Vivarte vient de signer un accord avec le groupe asiatique GRI Retail pour ouvrir près de 200 boutiques en Asie, et notamment en Chine et en Thaïlande, deux pays où le groupe était jusqu’alors absent, mais aussi en Corée du Sud, Malaisie, Singapour, Taïwan, Hong Kong et Macao.

275 M€ en quatre ans

L'accord négocié par Vivarte concerne ses marques de chaussures Minelli, André et Cosmoparis, et devrait pouvoir générer un chiffre d’affaires de l’ordre de 350 millions de dollars en quatre ans (275 millions d’euros environ).

Une première boutique Minelli devrait ouvrir en janvier 2015 au Grand Gateway de Shanghai. Deux autres ouvertures sont prévues dans le courant du premier semestre 2015 à Hong Kong et Macao.

Minelli d'abord concerné

« Cet accord, majeur et inédit pour Vivarte, constitue une première étape fondatrice dans la stratégie d'internationalisation que j'ai définie pour le groupe depuis mon arrivée en 2012 », souligne Marc Lelandais.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres