Vivarte vend Minelli, San Marina et Cosmoparis pour se recenter sur la Halle et Caroll

|

Après Merkal, Besson, Naf Naf et Chevignon mis en vente dans l’année, c’est au tour de trois nouvelles enseignes de chaussure du groupe Vivarte d’'entrer dans un processus de cession : Minelli, San Marina et Cosmoparis.

L'intérieur d'une boutique Minelli
L'intérieur d'une boutique Minelli

La rédaction vous conseille

Toute la franchise

Toute la franchise

Plus de 1800 concepts éprouvés vous attendent

créez votre entreprise

Vivarte n’en finit plus de vendre ses enseignes. Après Merkal, Besson, Naf Naf et Chevignon vendus au cours des 12 derniers mois, c’est au tour de tout le pôle chaussure du groupe, à savoir Minelli, San Marina et Cosmoparis d’être mis en vente. "Nous cédons pour dynamiser, indique Patrick Puy, Président de Vivarte. Dans un marché de l’habillement et de la chaussure singulièrement morose, il est plus que jamais de la responsabilité de Vivarte d’assurer la croissance pérenne de ces enseignes. Aussi, nous avons pris la décision de confier Minelli, San Marina et Cosmoparis à des repreneurs qui, demain, auront les capacités humaines et financières nécessaires au bon développement de ces belles enseignes. Vivarte pourra ainsi pleinement accompagner et amplifier la relance déjà engagée de ses deux enseignes principales, La Halle et de Caroll."

Processus de vente distincts
Les 3 enseignes cédées affichaient en 2017 un chiffre d’affaires cumulé de 271 millions d’euros avec notamment Minelli et ses 118,6 millions réalisés en 2017 et San Marina et ses 111 millions d’euros réalisés sur l’exercice 2017/2018 dans ses 245 magasins en France et ses 25 boutiques. Mais "la dégradation continue du marché de la chaussure (- 3,5 % en un an) appelle à la mise en œuvre de stratégies de repositionnement important, spécifiques à chaque enseigne et à leurs segments de marché, explique le groupe dans son communiqué. En conséquence, Vivarte fait le choix de mettre en vente Minelli, San Marina et Cosmoparis et ainsi de les promettre à des projets industriels sur-mesure. Ces cessions devraient être réalisées courant 2019. Elles feront l’objet de trois processus distincts de mise en vente."

Concentration sur les piliers, La Halle et Caroll

Cette mesure doit permettre à Vivarte « d’accroitre et de concentrer ses moyens humains et financiers sur ses enseignes les plus porteuses, La Halle et Caroll, qui représentent à elles seules 80 % du chiffre d’affaires du groupe. Vivarte leur permettra d’amplifier la dynamique de transformation et de reconquête qu’elles ont amorcée il y a moins deux ans et qui porte d’ores-et-déjà de premiers résultats encourageants. »
En début d’année, Vivarte indiquait qu’avec plus de 80 millions de pièces vendues dans les 871 magasins, La Halle réalisait un chiffre d’affaires de 929 millions d’euros en 2017 alors que l’enseigne de prêt-à-porter Caroll affichait elle un chiffre d’affaire de 260 millions d’euros et était qualifié de « pépite » du Groupe.

Investissements accrus
Vivarte précise qu’elle confortera les budgets d’investissements existants de La Halle et de Caroll, respectivement de 100 millions d’euros sur 3 ans pour La Halle et de 10 millions d’euros pour la seule année 2018 pour Caroll. Le groupe accompagnera ainsi notamment "la digitalisation de leurs modèles économiques et la modernisation de leurs boutiques, ce qui constitue des enjeux de développement majeurs pour ces enseignes. Cela inclura la refonte des systèmes d’information, la réorganisation de la logistique ou encore le lancement des nouveaux concept stores – le « Famili’Halle » et la « Maison Caroll », voire le développement à l’international."

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message