VOIR PLUS LOIN QUE LA CANICULE

|

Un oeil sur le thermomètre, l'autre sur la courbe des ventes : les chefs de rayon glaces le savent bien, la montée du mercure entraîne mécaniquement celle des volumes. Avec les records en tout genre pulvérisés cet été, les performances du rayon n'étonneront personne. Tout de même, avec des chiffres d'affaires additionnels respectifs de 53 millions et de 48 millions d'euros, glaces détente et glaces bac laissent les champions des années précédentes sur place. Pour rappel, la palme 2002, qui était revenue au secteur des viandes, dépêtré d'une longue crise de confiance, avait généré des ventes supplémentaires de 36 millions d'euros.

La prudence est de mise

Les industriels se gardent pourtant bien de pavoiser. Tous ont encore en tête les mauvais chiffres de 2002, qui relativisent ceux de cette année. Et nul n'ignore qu'un coup de chaud saisonnier n'assure pas une année. L'effet positif de l'été 2003 se vérifiera par conséquent pendant les périodes de Noël, où l'on pourra mesurer si les nouveaux consommateurs recrutés pendant la canicule ont vraiment pris goût au produit.

C'est de cette réussite que peut se targuer la gamme la Laitière, lancée à la mi-2002 par Nestlé, et qui a confirmé, cette année, ses premiers résultats plus qu'encourageants. C'est précisément parce qu'il entre dans des foyers qui n'étaient pas consommateurs de glaces jusqu'à présent que ce type de produits anime le rayon. En positionnant cette gamme plutôt sur l'univers du lait et du yaourt, davantage appréciés des Français que les glaces stricto sensu, Nestlé a gagné de nouveaux adeptes, mais, surtout, a sans doute installé des habitudes de consommation moins dépendantes des conditions climatiques.

Une gageure que tous les acteurs du rayon poursuivent et qui les pousse à accélérer le rythme des innovations. Avec ce mot d'ordre prioritaire : tenter de développer les tendances de fond, en essayant d'installer la consommation de glace dans l'habitude. Cet objectif passe notamment par l'intensi- fication du réseau de vente à empor-ter, via les kiosques ou les machines installées chez les commerçants de proximité.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1840

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous