eBay assigne Amazon aux Etats-Unis pour avoir volé des vendeurs tiers

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le site e-commerce accuse son rival d’avoir volé, sans en préciser le nombre, de très bons vendeurs tiers via un service de messagerie.

eBay
eBay© eBay

L’affaire prend une nouvelle ampleur depuis le 17 octobre. eBay vient en effet d’annoncer qu’une action en justice contre son grand rival Amazon avait été lancée dans le comté de Santa Clara, en Californie. Le site pionnier des enchères sur Internet, désormais marketplace, accuse en effet la firme de Seattle de lui avoir voléde très bons vendeurs. Plus précisément, elle reproche à Amazon d’avoir infiltré un système de messagerie interne baptisé M2M afin de trouver les identités des meilleurs vendeurs tiers afin de les contacter pour les débaucher. "L'utilisation abusive par Amazon du système M2M d'eBay a été coordonnée, ciblée et conçue pour causer des préjudices à eBay", peut-on lire dans la plainte, citée par le Wall Street Journal. Selon eBay, une cinquantaine de représentants commerciaux d'Amazon ont envoyé plus d'un millier de messages à des vendeurs réguliers sur eBay pour les convaincre de changer de plateforme de vente. eBay, qui précise avoir surveillé son système de messagerie, a par ailleurs indiqué avoir identifié des messages codés, envoyés par des représentants d'Amazon, pour éviter d’être repérés. La société réclame des dommages-intérêts, dont le montant n’a pas été précisé.

Ces accusations ne sont pas nouvelles, eBay accusant Amazon depuis quelques semaines d’avoir débauché ses meilleurs vendeurs. L'action en justice permet néanmoins de supposer que la marketplace fondée par Pierre Omidyar dispose désormais de preuves assez solides, vraisemblablement des copies de messages et des données d'intrusion sur M2M, pour s'attaquer à Amazon.

Depuis des années, eBay tente de rattraper son retard face à Amazon, dont le succès repose en partie, à l’instar de son rival, sur le recrutement de vendeurs tiers. Selon eMarketer, la société de Jeff Bezos totalise désormais près de la moitié des ventes en ligne aux Etats-Unis. La moitié des références vendues sur Amazon sont par ailleurs vendues par des vendeurs tiers. Les revenus nets d’eBay s'élevaient à 2,6 milliards de dollars au dernier trimestre, contre 52,9 milliards de dollars pour Amazon. Amazon s’est refusé à commenter cette information, et les deux sociétés ont refusé de divulguer le nombre total de vendeurs ayant effectué des transactions sur leurs plateformes.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA