Marchés

VTech victime d'un piratage informatique

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le fabricant hongkongais de jouets VTech a annoncé avoir été victime d'un piratage informatique : une personne non autorisée a eu accès à sa base de données "Learning Lodge Navogator" (son "Explora Park" en France), la plateforme permettant aux consommateurs de télécharger des contenus pour les tablettes, consoles TV et autres téléphones portables DigiGo. Environ 5 millions de comptes clients et 200 000 profils d'enfants du monde entier sont concernés.

VTech a été victime mi-novembre 2015 d'un piratage informatique sur sa base de données "Learning Lodge Navigator" (Explora Park en France).
VTech a été victime mi-novembre 2015 d'un piratage informatique sur sa base de données "Learning Lodge Navigator" (Explora Park en France). © VTech

Le 24 novembre dernier, VTech a annoncé avoir été victime d'un piratage informatique survenu le 14 novembre 2015. Dans un e-mail envoyé aux clients de la marque, King F. Pang, président du groupe VTech précise qu'une "personne non autorisée avait eu accès à notre base de données "Explora Park". Nous vous rassurons sur le fait que cette base de données ne contient aucune information sur vos moyens de paiement.

Cinq millions de comptes clients concernés

L'Explora Park (appelé "Learning Lodge Navigator" hors de France) est une plateforme permettant aux clients de la marque de télécharger différents contenus, jeux et applications pour certains produits VTech comme ses tablettes Storio, sa nouvelle console de salon Storio TV, sa console mobile MobiGo ou encore son nouveau téléphone mobile pour enfants DigiGo. 

La base de données piratée comprenait des informations générales comme le nom, prénom, adresse e-mail, mot de passe crypté, question secrète et réponse pour récupérer le mot de passe, adresses IP et postale et l'historique des téléchargements. Les données bancaires, qui sont "cryptées et traitées par un organisme bancaire tiers en toute sécurité. De plus, notre base "Explora Park" ne contient aucune information personnelle d'identification du type numéro de carte d'identité, de passeport, de Sécurité sociale", précise le président dans un communiqué. 

Depuis la découverte de cette intrusion, VTech a entrepris une investigation complète pour résoudre le problème d'intrusion et renforcer ses mesures de sécurité. Au total, quelque 5 millions de comptes clients et 200 000 profils d'enfants du monde entier sont concernés. La plateforme Learning Lodge / Explora Park a été fermée pour quelques jours. Le public peut également obtenir des informations, qui seront régulièrement complétées, sur son site (en anglais)

Selon VTech, le piratage concernerait 868 650 comptes de parents clients de la marque en France et 1,73 million de profils d'enfants rattachés à ces comptes parentaux. 

L'e-mail envoyé par VTech le 27 novembre 2015 à ses clients : 

 

 

 

 

2 commentaires

Elodie

21/12/2015 13h30 - Elodie

A 3 jours de Noel, l'Explora Park n'a pas réouvert ses portes. Les consommateurs sont furieux (voir les pages Favebook: Vtech Jouets, Vtech Tous, Vtech Toys Uk....), d'autant plus que Vtech ne fait absolument aucune communication quant à une éventuelle date de remise en service. Nous craignons qu'ils attendent que les fêtes passent pour nous annoncer que cela prendra plus de temps que prevu. Nous sommes complètement impuissants face à cette situation. Aucun media ne révèle cet état d'attente et nous ne savons pas quoi faire.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Dolé

21/01/2016 12h33 - Dolé

1mois plus tard... Toujours rien... 1 maman en colère !!!

Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l'actualité des acteurs et les innovations produits de l'univers des 0-14 ans.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA