Wal-Mart admet être exposé à la pauvreté grandissante aux Etats-Unis

|

Repérée par le site d’information en ligne Business Insider, une ligne inscrite dans le rapport d’activité annuel de Wal-Mart indique que le numéro un mondial de la distribution a pris conscience de son exposition aux consommateurs les plus pauvres, dont les aides ont tendance à diminuer.

La baisse du plus important programme d'aide alimentaire a participé aux mauvais résultats de Wal-Mart lors du 4e trimestre du dernier excercice.
La baisse du plus important programme d'aide alimentaire a participé aux mauvais résultats de Wal-Mart lors du 4e trimestre du dernier excercice.

L’information est passée totalement inaperçue, mais elle a été relevée par Business Insider, dont l’e-commerçant Amazon détient par ailleurs des parts. C’est une simple ligne en forme d’avertissement aux investisseurs qui indique des risques quant à son exposition à la baisse des programmes d’aide alimentaire aux citoyens américains les plus pauvres.

Ce type d’avertissement est régulier, et concerne habituellement des risques plus globaux, comme des catastrophes naturelles, des variations de taux de change ou des enquêtes qui touchent le distributeur. Mais cette fois, le message est plus clair et il cible directement l’administration américaine qui fait évoluer son programme d’aide: "Les facteurs qui affectent notre business incluent les changements dans le montant de l’aide accordée dans le cadre du plan d’assistance alimentaire, ainsi que les autres formes d’aides publiques…"

Cette inscription noir sur blanc atteste la thèse de la surexposition du numéro un mondial de la distribution aux consommateurs les plus défavorisés. Leur nombre doit donc être suffisamment important pour qu’il juge nécessaire de prévenir ses actionnaires avec autant de précision.

Le Congrès américain évalue actuellement la possibilité de revenir sur la décision de réduire l’aide aux foyers les plus démunis dans le cadre du Supplemental Nutrition Assistance Program jusqu’à 460 dollars par an, mise en place le 1er novembre dernier. Une date qui sonnait le démarrage du 4e trimestre de Wal-Mart, qui a terminé par une chute de son chiffre d’affaires de 21%. Depuis 2007, le Supplemental Nutrition Assistance Program a vu le nombre de ses bénéficiaires augmenter de plus de 70%.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations