Walmart accroit encore ses investissements dans l’e-commerce

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Walmart revoit ses prévisions d’investissements à la hausse de 500 millions de dollars pour l’année fiscale 2015. Notamment au bénéfice de l’e-commerce, comme l’indique Neil Ashe, PDG de Walmart Global eCommerce devant les investisseurs du numéro un mondial de la distribution. L’objectif est d’atteindre 13 milliards de dollars de revenus via ce canal en 2015, alors qu’ils sont déjà de 13 milliards pour 2014.

Neil Ashe, PDG de l'e-commerce chez Walmart, annonce l'accélération des projets de développement.
Neil Ashe, PDG de l'e-commerce chez Walmart, annonce l'accélération des projets de développement.© Walmart

En augmentant son budget d’investissements de 11,8 à 12,8 milliards de dollars pour l’année fiscale 2015, Walmart veut encore accroître sa présence dans le domaine de l’e-commerce. Lors de la 20e convention dédiée aux investisseurs qui s’est tenue mardi dernier, Bill Simon, président et PDG de Walmart US, s’est notamment appuyé sur la révolution en cours des différents formats de l’enseigne comme base de croissance pour l’e-commerce: “Nous pensons que notre portfolio multi-formats va déterminer le futur du retail, qu’il nous permet de faire converger le digital avec nos magasins physiques à travers l’e-commerce. Nous allons donner ainsi accès à nos clients à Walmart tous les jours et de tous les endroits possibles.“

Plan anti-Amazon

Un message que Neil Ashe, président et PDG de Walmart Global eCommerce traduit par “la poursuite d’investissements significatifs dans notre plateforme technologique, dans la prochaine génération d’entrepôt et dans les meilleurs talents.“ Deux nouveaux centres logistiques dédiés au commerce électronique sont prévus dans les états de Pennsylvannie et du Texas. Un service de livraison de produits frais, à la manière d’Amazon Fresh est en test à Pékin, en Chine, tandis que l’expérience Walmart To Go, pour l’instant cantonnée aux Etats-Unis, s’ouvre à San Francisco et à Denver. De quoi sérieusement concurrencer son principal rival sur le sujet, Amazon.

Stratégie managériale, technologique et logistique

Le top-management e-commerce de Walmart, sous la direction de Neil Ashe:

Récapitulatif des acquisitions menées par la branche e-commerce de Walmart:

Un des centres logistiques de Walmart dédiés à l'e-commerce:

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA