Walmart demande aux éleveurs américains de limiter les antibiotiques

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le géant mondial de la distribution Walmart a établi cinq grands principes en faveur du bien-être animal. Dans le collimateur de l’entreprise américaine notamment, l’utilisation massive d’antibiotiques.

Différents producteurs de viande (vaches, porcs, dindes et poulets) sont visés par les mesures annoncées par Walmart.
Différents producteurs de viande (vaches, porcs, dindes et poulets) sont visés par les mesures annoncées par Walmart.© K'm / Wikimedia Commons

Après McDonald's ou Tyson Foods, premier volailler américain, Walmart s’engage dans l’amélioration des conditions d’élevages des animaux. Le distributeur américain a annoncé, via un communiqué de presse diffusé le 22 mai 2015, de nouvelles règles à destination de ses fournisseurs, notamment sur la limitation d’antibiotiques au seul traitement des maladies. "Walmart s’engage sur un système d’approvisionnement et d'offre alimentaire durables, peut-on lire sur le site news.walmart.com. Nous avons écouté nos clients, et nous demandons à nos fournisseurs de s’engager à respecter des normes et des mesures de transparence concernant le traitement des animaux d’élevage". Sont particulièrement visés les fermiers et autres producteurs de viande (vaches, porcs, dindes et poulets).

L'exemple de Carrefour en France

Walmart a établi cinq grands principes en faveur du bien-être animal : le signalement et la répréhension des cas de maltraitance, la mise en œuvre de mesures destinées à améliorer les conditions d’abattage des animaux, la publication d’un rapport annuel sur la politique du fournisseur en termes de bien-être animal, l’utilisation responsable et totalement transparente des antibiotiques.

L’usage d’antibiotiques dans les élevagesi ndutriels animaux est régulièrement sujet à débat du fait de l’antibiorésistance accrue de certains animaux, mais également des consommateurs. En France, Carrefour s'est récemment lancé dans une filière de porcs élevés sans antibiotiques. Le distributeur français avait auparavant testé, avec succès, une une filière de poulets élevés sans antibiotiques en Auvergne.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA