Walmart plus exigeant vis-à-vis de ses fournisseurs

|

Il se devait de réagir. Après un incendie mortel à la fin de l'année dernière au Bangladesh, le premier employeur privé au monde avec 1,2 million de salariés a prévenu hier ses fournisseurs d'une nouvelle politique de "tolérance zéro".

Les contrats seront tout simplement annulés s'ils sous-traitent les commandes sans l'autorisation du distributeur. Dans une lettre de dix pages, Walmart prévient que "la sous-traitance non autorisée" sera proscrite à partir du 1er mars 2013, un engagement qu'avait également pris le patron de H&M, Karl-Johan Persson, suite au même incendie. Si un fournisseur fait appel à un sous-traitant, le site concerné devra faire l'objet d'un audit pour vérifier qu'il respecte le code éthique du distributeurs américain.

Un sujet absent du discours de Bill Simon à la NRF

Cette décision s'inscrit dans un contexte où le numéro un mondial de la distribution entend produire davantage aux Etats-Unis. Une annonce effectuée par le PDG lui-même Bill Simon lors d'une conférence du Big Retail Show qui s'est tenue la semaine dernière. D'autres sujets avaient été abordés, comme la bataille avec Amazon, à l'exception de celui de la sous-traitance.

.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter