Walmart prévoit 1 000 ouvertures de drives supplémentaires en 2019

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le numéro un américain de la grande distribution se veut rassurant pour les deux prochaines années à venir, mettant en avant sa volonté de digitaliser ses points de vente plutôt que d’en construire de nouveaux, de dynamiser encore davantage les ventes par Internet, tout en prévoyant l’ouverture de 1 000 drives supplémentaires d’ici 2019.

Le service Pickup de Walmart à Bentonville dans l'Arkansas, fief de l'enseigne
Le service Pickup de Walmart à Bentonville dans l'Arkansas, fief de l'enseigne

Walmart tient à rassurer ses investisseurs. A quelques heures à peine de la réunion annuelle qui leur est dédiée, l'enseigne de grande distribution américaine a réitéré ses perspectives de bénéfices pour l'exercice en cours et a annoncé son intention d'ajouter 1 000 drives à ses points de vente américains au cours de l'exercice 2019. Le p-dg du groupe, Doug McMillon a également expliqué qu'il continuerait à se concentrer sur le remodelage de ses magasins existants en intégrant des « expériences digitales », plutôt que d’en construire de nouveaux.

L'e-commerce en forte croissance

Walmart prévoit également une augmentation  de 40% de son activité e-commerce en 2019, les transactions en ligne ayant fait un bond de 60% au cours du deuxième trimestre de cette année. « Nous combinons l'accessibilité de nos magasins avec l’e-commerce afin d’offrir à nos clients de nouveaux moyens de faire du shopping », a expliqué Doug McMillon, rapporte le site CNBC. Walmart voit loin, et pour l’année 2019, le distributeur s’attend à une progression des bénéfices de l’ordre de 5% d'une année à l'autre. Une hausse que Walmart attribue notamment à la dynamique de croissance autour des ventes en ligne mais aussi à celle des ventes en magasins.

Face aux assauts d’Amazon sur la distribution au sens large aux Etats-Unis, Walmart fait figure d’enseigne la plus résistante et la plus en capacité de tenir la dragée haute sur l’e-commerçant, grâce aux moyens colossaux dont elle dispose, mais aussi grâce à son maillage unique du territoire nord-américain par ses points de vente. Parmi les dernières initiatives mises en place par Walmart en faveur de l’e-commerce, notons par exemple le test d'un programme permettant à ses employés d’effectuer des livraisons de commandes passées en ligne, ou encore le rachat du spécialiste du dernier kilomètre Parcel, mais aussi la livraison directement dans les frigos de ses clients californiens. Il y a environ un an environ, Walmart s’est offert pour un peu plus de 3 milliards de dollars la plateforme Jet.com, recrutant dans la foulée le fondateur du site, Marc Lore, désormais à la tête de l’e-commerce pour l’entreprise. Depuis, la croissance des ventes en ligne s'est accélérée.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA