Walmart s’offre le spécialiste de la mode en ligne Bonobos

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le numéro un américain de la distribution rachète le spécialiste de la vente de vêtements pour hommes sur Internet, Bonobos, pour un montant de 310 millions de dollars. Cette annonce intervient au moment même où son principal concurrent sur Internet, Amazon, a mis la main sur le distributeur Whole Foods Market.

Au 1er trimestre de son exercice fiscale 2017/2018 l'e-commerce de Walmart a crû de 63%
Au 1er trimestre de son exercice fiscale 2017/2018 l'e-commerce de Walmart a crû de 63%© Market Value

Walmart a annoncé la conclusion d’un accord avec un acteur majeur de la vente de vêtements sur Internet aux Etats-Unis, Bonobos, pour 310 millions de dollars en cash. A la suite de cette opération, qui doit être finalisée vers la fin du deuxième ou le début du troisième trimestre, le fondateur et CEO de Bonobos, Andy Dunn, passera sous la coupe de Marc Lore, responsable de l'e-commerce chez Walmart. Par ailleurs, les collections vendues chez Bonobos devraient l’être également sur Jet.com – société fondée par Marc Lore et rachetée 3,3 milliards de dollars en 2016 par Walmart -, mais aussi dans certains points de vente Walmart.

Fondé il y a 10 ans à New York, Bonobos a commencé par vendre des pantalons sur Internet. Ces dernières années, sa gamme de produits s’est élargie de chemises, costumes et autres vêtements pour hommes, permettant à la société de franchir le pas de l’ouverture de showrooms plysiques et des corners dans les magasins Nordstrom.

Cette acquisition intervient au moment où le distributeur connaît une croissance importante dans l’e-commerce, de 63% au cours du premier trimestre de son exercice fiscal 2017/2018. « Nous assistons à un élan dans l’entreprise alors que nous développons notre proposition de valeur auprès de nos clients, c’est incroyable de voir à quel point nous avançons rapidement, déclare Marc Lore dans le communiqué annonçant le rachat. S’enrichir de personnes innovantes comme Andy Dunn nous aide à façonner l’avenir de Walmart ainsi que celui du retail ».

Par ailleurs, hasard du calendrier (ou pas), l’annonce de ce rachat a eu lieu dans la foulée d’une autre annonce, concernant son principal concurrent sur le commerce en ligne. Amazon vient en effet de mettre la main sur la chaine de distribution de produits biologiques Whole Foods Market, pour 13,7 milliards de dollars. Un véritable séisme dans l'univers de la distribution américaine. Walmart se renforce dans l’e-commerce d’un côté, Amazon fourbit ses armes dans le monde physique de l’autre. C’est officiel, le combat des titans américains de la distribution est lancé.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA