Walmart suspend un fournisseur accusé de mauvais traitements par ses employés

|

Un fournisseur de Louisiane, spécialisé sur les produits de la mer, contraindrait ses employés à travailler jusqu’à… 24 heures d’affilée en période de pointe. Un scandale social auquel Walmart est de plus en plus souvent confronté.

supercenter Walmart

Walmart vient de suspendre l’un de ses fournisseurs, accusé de mauvais traitements envers ses employés. La société de produits de la mer CJ’s Seafood, basée en Louisiane, est soupçonnée d’avoir contraint plusieurs employés à travailler jusqu’à 24 heures d’affilée, enfermés dans l’usine, dans les périodes de pointe. La société est également soupçonnée d’avoir exercé des pressions sur eux et leurs familles. Huit employés mexicains se sont aussi plaints d’avoir été maltraités… Des accusations qui ont mené Walmart à suspendre ce fournisseur, "le temps que les investigations judiciaires soient menées", a indiqué un porte-parole de Walmart.  

Une action à effet boule de neige

Un cas de figure qui pourrait à nouveau se présenter ces prochaines pour le distributeur, qui se trouve dans la mire de la "national guestworker alliance" (NGA), un organisme qui aide les employés à s’organiser et à former des actions en justice en cas d’infraction à la sécurité et à la santé au travail. Selon le NGA, 12 autres entreprises travaillant pour Walmart, pour sa supply chain notamment, se rendraient coupables de pratiques douteuses envers leurs employés. Des cas de figure qui pourraient ternir l'image de Walmart, déjà peu reluisante sur le plan social, alors que le numéro Un mondial fête ce lundi ses 50 ans.

A lire aussi, notre dossier spécial sur Walmart, à l'occasion des 50 ans de l'enseigne.

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter