Walmart veut avaler 40% de l'indien Flipkart

|

Les fuites sur une future prise de participation de Walmart dans le leader indien de l'e-commerce se multiplient. Si cette opération se confirme, Walmart prendrait solidement pied en Inde, où le marché de la vente en ligne pèsera 200 milliards de dollars d'ici dix ans.

Walmart veut avaler 40% de l'indien Flipkart.
Walmart veut avaler 40% de l'indien Flipkart.© Flipkart

Les rumeurs sur le rachat d'une partie de l'e-commerçant indien Flipkart par le géant américain de la distribution Walmart n'en finissent plus d'enfler. Le groupe serait en négociation pour racheter plus de 40% des parts de l'e-marchand, affirment deux sources proches du dossier à Reuters ce 16 février. Quatre jours plus tôt, les fuites relayées par l'agence Bloomberg mentionnaient une prise de participation de 20% du groupe indien par Walmart.

Si cette dernière rumeur est confirmée, Walmart signerait l'une des plus grosses acquisitions de son histoire hors Etats-Unis. L'objectif ? Doubler Amazon en Inde, qui est la troisième économie d'Asie en termes de PIB derrière la Chine et le Japon, et où le marché de l'e-commerce devrait peser 200 milliards de dollars d'ici dix ans selon Morgan Stanley. Fin 2016, le concurrent numéro un de Walmart avait annoncé son intention d'investir 5 milliards de dollars dans le pays.

En plus de la plateforme de vente en ligne éponyme, Flipkart possède en Inde les sites spécialisés dans la mode Myntra et Jabong. Il empoche près de 40% des revenus issus de l'e-commerce dans le pays, devant Amazon, estime le spécialiste de l'étude de marché Forester.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message