Avec le rachat d'Art.com, Walmart veut se renforcer sur le marché de la déco en ligne

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Ce rachat s’inscrit dans un plan global d'acquisitions d’une quarantaine de sites spécialisés, selon Marc Lore, directeur e-commerce de Walmart.

Art.com
Art.com© Capture

Après de nombreuses incursions dans la mode, Walmart poursuit la diversification de ses activités en ligne et vise cette fois le secteur de la maison et de la décoration. Le distributeur physique a annoncé le rachat en début d'année prochaine du site Art.com, acteur majeur de la déco et de la personnalisation d'objets en ligne. Les quelque deux millions de références proposées par le site seront disponibles sur Walmart.com (ainsi que sur Jet.com et Hayneedle.com), mais Art.com va être maintenu en tant que site autonome, à l’instar de Moosejaw, racheté l’été dernier. Le montant n’a pas été divulgué mais les médias américains précisent qu’Art.com affiche un chiffre d'affaires annuel de 300 millions de dollars, soit 263 millions d'euros.

Une brique d'innovation supplémentaire

Après l’acquisition de Jet.com en 2006 pour près de 3 milliards de dollars, Walmart a acheté différents sites marchands spécialisés comme ModCloth, Moosejaw, Bonobos, Eloquii et dernièrement Bare Necessities. Cette stratégie pourrait concerner une quarantaine de marques, selon les propos de Marc Lore, directeur e-commerce de Walmart. Le distributeur lance également ses propres marques en ligne, comme Allswell, une marque literie et des matelas. En février dernier, il procédait par ailleurs à une refonte complète de son site e-commerce dédié à la maison, avec la mise en valeur de ses marques propres comme Mainstays, Better Homes and Gardens et Pioneer Woman.

Au-delà de l’extension de son portefeuille de marques, essentiellement des DNVB, ce rapprochement va permettre à Walmart de rajouter une brique d’innovation dont Art.com s’est fait expert. Cette entreprise créée en 1998 propose notamment une fonctionnalité de réalité augmentée baptisée ArtView, qui permet aux acheteurs de projeter une œuvre sur leurs murs avant de l'acheter. Un client sur 5 utilise cette fonctionnalité selon le distributeur, qui indique vouloir déployer cette technologie à d’autres secteurs d’activité.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA