« Warminshop réchauffe les allées froides...à coût énergétique comparable »

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

C'est une des polémiques du salon. Le warminshop, cet émetteur rayonnant directif, placé au-dessus des allées froides pour réchauffer l'atmosphère devant les rayons est-il anti développement durable ?
Tout porte à le croire puisqu'il fonctionne à l'électricité. Pourtant, sur son stand et en conférence, Birème répond en deux temps. Il légitime le produit en annonçant une centaine d'installation en supermarchés. Puis joue la pédagogie. « Nous voulons avoir une approche globale de l'équilibre thermique du magasin, précise Laurent Favia, responsable développement chez Birème industries, fabricant de la solution. En hiver comme en demi-saison, le magasin doit monter le point de consigne sur le thermostat à 18°. Mais comme l'air chaud reste au plafond, difficile d'arriver à la hauteur où les clients évoluent.
Par ailleurs, le froid se répartit au sol, au-delà des seuls rayons froids. Comme la solution Birème réchauffe le sol de deux degrés, elle est moins chère sur le moyen terme ». Il poursuit :  « par ailleurs, pour ceux qui s'inquièteraient des conséquences sur les meubles froids alentour, le Cémafroid, organisme technique qui analyse la chaîne du froid, a conclu, après étude, qu'il n'y a pas de perturbation de meubles par les émetteurs rayonnants. »
Le pack, de 500 à 600 euros le mètre linéaire intègre l'étude en magasin, la fourniture du matériel, le suivi de chantier jusqu'à la garantie de résultats.
Société : Birème industries
Tél. : 02 40 72 67 78

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA