Warner Music fait des concessions pour s'offrir EMI

|

Après plusieurs approches infructueuses, l'américain Warner Music arrivera peut-être à mettre la main sur l'éditeur de musique britannique EMI. Car cette fois, il accepte de payer cette acquisition en numéraire et non plus en actions.

Les dirigeants d'EMI ont en effet fait savoir par voie de communiqué qu'ils n'accepteraient d'offre qu'en numéraire. Un gros effort en perspective pour Warner Music, puisque EMI est valorisé à 2 milliards de livres, soit 3 milliards d'euros environ.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter