Warner Music veut toujours avaler Emi, numéro trois mondial du disque

|

Une fois de plus, après des approches déjà faites en 2000, 2003 et 2006 le major américain du disque guigne un rapprochement avec le numéro trois mondial du secteur, le britannique Emi, de plus en plus fragilisé par l'essor du numérique.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter