Washington : des camions de retrait Peapod ouverts à des stations de métro

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L’épicier en ligne Peapod, propriété de Royal Ahold, a lancé le 1er février 2016 des camions de retrait dédiés aux usagers du métro de Washington, Etats-Unis. Une variation du Click and collect destinée aux consommateurs urbains qui n’ont pas toujours le temps de faire leurs courses après le travail.

Les clients de ce service choisissent un horaire de retrait près d'une 
des trois stations de métro participantes.
Les clients de ce service choisissent un horaire de retrait près d'une des trois stations de métro participantes.© Peapod by Giant

Peapod, épicier en ligne appartenant à Royal Ahold, a lancé en partenariat avec le métro de Washington, aux Etats-Unis, en service de retrait de courses alimentaires via des camions implantés aux stations de métro. Ce nouveau service a été lancé le 1er février 2016 dans trois stations de la capitale américaine : Fort Totten, Glenmont et Vienna. Sur le modèle du Click and collect, les clients peuvent commander et payer en ligne, et récupérer leur marchandise aux camions de retraits après avoir choisi un créneau horaire. En plus de ces trois lieux, Peapod met en place une cinquantaine de points de retraits qui quadrillent une zone s’étendant de Washington au Maryland en passant par la Virginie et le Delaware. Sur place, un employé charge les courses des clients venus en voiture. "Nous sommes déterminés à proposer à nos clients des services commodes, à valeur ajoutée, et qui offrent un gain de temps, explique Peapod sur son site. Nous suivrons ce programme pilote de près et très prometteur, qui pourrait s’étendre à d’autres marchés métropolitains". De son côté, le WMATA (Washington Metropolitan Area Transit Authority) tire de ce service une nouvelle source de revenus sous la forme d’une redevance payée par le distributeur. Aucun produit n’est stocké, limitant ainsi les coûts logistiques, et les commandes en ligne étant payées, aucun moyen de paiement n’est déployé.

Ahold USA mise sur le digital

Leader de l’épicerie en ligne aux Etats-Unis, Peapod dessert 24 Etats américains. La filiale d’Ahold USA doit faire face au développement de nouveaux acteurs sur le marché de la livraison alimentaire, à l’instar d’Amazon et Wal-Mart, et des e-commerçants déjà bien installés, comme Fresh Direct. Proche de la faillite dans les années 2000, le distributeur doit son salut à Royal Ahold, 3e groupe mondial de supermarchés et à ses nombreux investissements sur la partie digitale.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA