Franchise Expo Paris 2014

Washop remet au net la station de lavage automobile

|

Dossier Venu de la distribution, Didier Zeugschmitt lui dédie sa version des stations de lavage. Avec service et propreté irréprochables, fonctionnement écolo et prix sympa.

On a beaucoup parlé de réinventer ou réenchanter les hypers. Didier Zeugschmitt, un « ancien de la grande distribution » justement, fondateur de l’Immobilière Casino, a décidé d’appliquer le principe à un autre secteur cruellement privé de rêve : le lavage automobile. «On trouve trop de stations rebutantes, sans personnel, avec la moitié des machines hors-service, déplore le président-fondateur de Washop, lancé à Anglet (64) fin 2011. J’ai voulu remettre le service et le confort à l’honneur dans un concept dédié aux supers et hypermarchés dont seul un quart du parc est équipé.» Le premier impact est visuel. Washop a ainsi opté pour un tonique noir-orange. Mais aussi de solides bâtis avec poteaux coffrés et larges bandeaux encadrant chaque piste, sur une aire végétalisée. Cette architecture « bien assise » induit déjà une promesse qualitative !

Tout dans le détail

C’est avant tout l’affaire du personnel qui « accueille chaque client, s’occupe du lavage pour une femme enceinte ou une ­personne âgée, détaille Didier Zeug­schmitt. Et veille à ce que la station soit d’une propreté irréprochable ». Avec de la musique pour parfaire l’ambiance.

Washop propose plusieurs prestations, du lavage automatique par rouleaux, au lavage haute-pression à la main. Avec divers accessoires pour les finitions. Le tout en mode écologique, avec lessive biodégradable, eaux recyclées, boues retraitées en usine. La station offre en prime un espace de vente (15 m² environ) avec une quarantaine de produits professionnels ciblés.

Au développement en franchise, Didier Zeugschmitt, qui vise une cinquantaine de stations dans des villes de plus de 50 000 habitants, préfère la location de marque, « qui n’inclut nulle redevance au franchiseur, laisse la liberté au prestataire de se fournir par lui-même sans royalties sur les gammes. Mais l’engage en revanche sur notre standard de qualité ».

En chiffres

  • 1 800 à 2 000 m² de taille moyenne
  • 7 places avec 5 pistes équipées haute-pression et deux lavages aux rouleaux
  • 1 à 2 personnes en service
  • 360 000 à 500 000 € TTC de CA annuel
  • 5 unités d’ici à l’été : Anglet (64), Quimper (29) Montauban (26), Orléans (45), Bègles (33)
Source : Washop

Aux petits soins

Didier Zeugschmitt, créateur de Washop, ne veut plus de stations de lavage où l’on « parle à des machines ». D’où la présence d’un personnel zélé répondant aux demandes de tout type de clientèle pour tout type de véhicule.

Du contraste et du cossu

Exit l’incontournable bleu aquatique et le bestiaire hydrophile – éléphant, baleine, dauphin, grenouille… –de nombreuses stations de lavage. Washop habille ses solides bâtis, plus accueillants que de frêles bardages en tôle, en orange et noir.

Écologique et économique

Toutes les eaux étant recyclées en circuit fermé, Washop en utilise 85 % de moins qu’une station classique. L’enseigne propose une carte de fidélité gratuite et illimitée où tout abondement est revalorisé de 20 %. Un lavage revient entre 4 et 14 €.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message