Services & Livraison

Welco teste le voisin relais

Depuis quelques semaines un nouveau type de point relais est venu bousculer les consommateurs: le voisin relais.

Livraison, colis, DtoC
Livraison, colis, DtoC© Livraison, colis, DtoC

Actuellement en période de test avec un transporteur, la startup Welco souhaite réinventer le point relais chez les particuliers. Principalement présente sur Paris et Lyon, l’entreprise prévoit de se déployer à l’échelle nationale courant 2021. "La croissance soutenue de la vente en ligne et notamment ces derniers mois pousse les e-commerçants à proposer des solutions de livraison plus rapide et moins coûteuse. Cette pression supportée par l’ensemble des acteurs la chaine logistique se ressent dans la qualité du service de livraison", écrit Welco dans un communiqué. Certains consommateurs optent pour la livraison en point-relais ou dans un bureau de Poste. Cela implique en revanche de prendre le temps de se déplacer pour aller récupérer sa commande à partir d’une certaine date et lors des horaires d’ouverture.

Pour le cofondateur de Welco, le constat opéré est simple : «70% des acheteurs en ligne ont déjà été confrontés à un problème de livraison au cours des douze derniers mois, 70% des personnes doivent faire un détour de plusieurs kilomètres pour aller récupérer leur colis et 100% aimeraient le récupérer proche de chez eux avec plus de flexibilité ». Un succès grandissant à l’heure de l’économie collaborative. Blablacar a réinventé le co-voiturage, Airbnb l’hôtellerie et Welco voudrait quant à lui bousculer la récupération des colis. Pour ce service, la startup rémunère ses voisins relais pour chaque colis réceptionné. C’est une possibilité de se constituer un complément de revenu en mettant à profit la place disponible dans leurs appartements. Welco se donne comme objectif plus large de créer des initiatives d’entraide entre voisins. "Grâce aux voisins disponibles pour réceptionner les colis, Welco supprime les seconds passages des livreurs qui représentent 150 millions d’allers-retours et contribue à la diminution de l’impact écologique généré par ces livraisons qui rythment notre quotidien", conclut le communiqué.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message