Marchés

Whirlpool adapte la cuisson par induction à ses fours

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dossier On connaissait l’induction pour les plaques chauffantes. Whirlpool adapte désormais ce système au four et poursuit sa recherche de développement d’une offre d’appareils économes en énergie.

En 2008, à Copenhague, Whirlpool avait présenté en grande pompe un prototype de la cuisine de demain, la Green Kitchen, portant les économies d’énergie à 50 % grâce à des appareils (four, lave-vaisselle, réfrigérateur) reliés entre eux. Cinq ans après, le premier-né de cette réflexion voit le jour avec le premier four à induction du marché. Lancé en mars, en partenariat avec les cuisines Schmidt pour les meubles, le four 6e Sens fonctionne comme un four traditionnel (avec ses trois grilles), mais apporte une cuisson à induction.

 

Quatre ans de R & D

Il a fallu quatre années de recherche et développement pour arriver à ce résultat. « Il offre à la fois des qualités de cuisson équivalentes à celle d’un four traditionnel et répond aux attentes du consommateur en termes de développement durable », explique Sandrine Maguin, directrice des marques et de l’innovation chez Whirlpool France. Concrètement, le consommateur dispose d’une plaque à induction (et du plat qui va avec !). Il lui suffit de l’insérer et le four très intelligent reconnaît le mode induction. Il pourra cuire des tomates farcies en vingt-quatre minutes au lieu des cinquante habituelles et des magrets de canard directement, sans une première cuisson à la poêle qui engraisse toute la cuisine !

Deux fois plus rapide, offrant un gain d’énergie de 50 %, la cuisson par induction garde, selon les arguments de Whirlpool, tout le fondant aux aliments. Et, ô bonheur, le cuisinier pourra préchauffer ses assiettes ou maintenir au chaud ses plats grâce à une température de 85 °C en dessous de la plaque.

« C’est un four tout en un, car le consommateur peut choisir le mode traditionnel ou à induction », précise Sandrine Maguin. La technologie a un prix : il lui faudra payer double son four (1 600 €). Commercialisé pour l’instant chez Schmidt et dans 10 % du réseau Darty depuis deux mois, Whirlpool espère bien transformer les 1 000 clics déclenchés par son four sur le site Darty en achats concrets.

C’est un produit unique sur son marché. Grâce à la plaque à induction, le temps de cuisson peut être réduit de 50 % et l’économie d’énergie aussi. Le client retrouve les qualités d’un four de professionnel.

Sandrine Maguin, directrice des marques et de l’innovation chez Whirlpool France

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA