Whirlpool améliore son offre de reprise de Brandt

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le groupe américain d'électroménager Whirlpool prévoit désormais de reprendre 2 300 emplois directs contre 1 700 emplois précédemment afin de s'assurer la reprise de Brandt.

Il propose en outre des contrats de sous-traitance avec les usines vendéennes d'Aizenay et de La Roche-sur-Yon permettant de sauvegarder 1 250 emplois supplémentaires. Brandt emploie environ 11.000 personnes dans le monde, dont quelque 5 300 en France. Il possède 13 usines au total, dont 7 dans l'Hexagone. Une "solution complémentaire est toujours à l'étude" pour permettre une poursuite de l'activité dans l'usine de Nevers qui pourrait être "reprise par un des fournisseurs de Whirlpool", a indiqué à l'AFP un porte-parole du groupe américain. Des mesures, "encore non définies", pourraient aussi être mises en oeuvre pour les salariés non repris dans les trois usines rachetées, comme des conventions de conversion ou des stages de formation. Whirlpool prévoit sur la première année des investissements d'un montant de 150 millions d'euros. 
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA