Marchés

Wiko, le petit poucet des smartphones

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Depuis plus de deux ans, Wiko fait parler d'elle à travers plusieurs lancements de Smartphones low-cost dans l'hexagone. Son succès se traduit surtout par l'explosion des ventes de ses terminaux, bien acceuillis par les consommateurs français, car l'entreprise propose des smartphones de qualité à moindre coût, généralement moins de 200 €.

Wiko
Histoire :
 
Créée en 2011 à Marseille, Wiko est une start-up française qui, à peine après deux ans d’existence, réussit à se positionner parmi les acteurs clés du marché des smartphones en France.
Elle représente le fruit de l’union entre l’entrepreneur français Laurent Dahan et le constructeur chinois de téléphones mobiles, Tinno et se développe en lançant des terminaux bien pensés en termes de rapport qualité-prix.
 
 
Dates clés : 
 
2011 : Création de Wiko.
2013 : Lancement du Wiko Cink Peax.
 
 
Réalisations : 
 
Wiko est une PME française spécialisée dans la conception, l’import et la distribution de téléphones mobiles, fabriqués en Chine par le 4ème constructeur du marché mobile chinois, Tinno.
 
Basée en France, plus précisément à Marseille, l’équipe de Wiko se charge de la conception (choix des matériaux, design, coques …), de la mise en place et de l’envoi du cahier des charges à Tinno, qui renvoie de son côté des prototypes adaptés aux besoins des consommateurs français.
Les services après-vente et commercial interne sont par ailleurs assurés par la filiale française.
 
Depuis sa création, Wiko maintient un rythme de croissance spectaculaire, ce qui la place au 3ème rang du marché français (hors offres opérateurs en boutique et sur site internet des opérateurs) avec 31,6% des ventes sur internet et 10,5% des ventes physiques lors du premier trimestre 2013. Cette progression s’explique surtout par l’explosion des ventes de téléphones nus, sans abonnements téléphoniques, en France depuis l'arrivée de Free Mobile, limitant les ventes de mobiles subventionnés.
 
En effet, l’entreprise gagne en notoriété grâce aux performances techniques de ses mobiles. Ses smartphones à double emplacement SIM, utilisant le système d'exploitation open-source d'Android constituent son réel atout.
Toutefois, les prix cassés qu’elle propose, lui permettent de s’imposer sur le marché des smartphones, proposant un catalogue de références, coûtant entre 100 et 200 euros.
 
Un de ses produits phares est le Wiko Cink Slim au design sobre et classique, dispose d’une définition de 800x480pixels. Ce terminal est animé par un processeur à deux cœurs, poussé à 1Ghz avec une capacité de mémoire de 4Go. Doté de l’application « Go Launcher », il permet à son utilisateur d’installer librement ce qu’il veut, tout en proposant un capteur de 8Mpix aux images accentuées et nettes. Sa batterie tient, quant à elle, jusqu’à 24 heures pour une utilisation normale.
Le Wiko Cink Slim est commercialisé aux prix moyen de 140€.
 
 
Pas moins intéressant, le King de Wiko est également une des armes clés de la start-up française. Ce Smartphone XXL est doté d’un écran de 5 pouces, virant vers les phablets. Equipé d’un capteur photo de 8Mpix à flash double LED, le King assure le bon fonctionnement des applications gourmandes, notamment les logiciels GPS, les jeux en 2D ou 3D, le tout accessible à 196 euros.
 
Wiko continue à faire parler d’elle avec divers lancements, notamment avec la sortie du fameux Wiko Cink Peax, disponible depuis janvier 2013 embarquant un processeur dual core poussé par 1Ghz, un capteur photo de 8Mpix accompagné de la technologie OmniBSI+. Doté d’une résolution Qhd (540×960), ce bijou high-tech est disponible au prix moyen de 169 euros.
 
 
Enfin, la start-up locale estime avoir fidélisé 1 million de clients et espère en avoir le double à la fin de l'année 2013, après avoir écoulé 20 millions de terminaux dans le monde, l’année de sa création. 
Imposée sur le marché des Smartphones "nus" (sans abonnements), Wiko représente un concurrent agressif en France, grignotant des parts de marché des géants Apple et Samsung pour être en 3ème position avec un taux d'achat de 9.7%.
Elle joue par ailleurs sur la fibre patriotique, se targuant d'être une entreprise Marseillaise, malgré la nationalité de sa maison-mère.
 

Infos clés :

 

Pays d’origine : France.

Implantation : Marseille.

Dirigeants clés :  Laurent Dahan - Michel Assadourian  - Vincent Driancourt.

Maison mère : Tinno, Chine.

Nombre de salariés : 40.

 

 
 

2 commentaires

armand23

21/09/2013 19h36 - armand23

Quelqu'un a-t'il été remboursé des offres de remboursement que propose WIKO ?

J'ai acheté un Cink king sur Cdiscount en avil 2012 et j'ai jamais eu de remboursement de remboursement des 30 euros de la part de WIKO.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

armand23

20/09/2013 18h03 - armand23

Les téléphones WIKO sont plutôt sympa mais dommage de l'image que donne l'entreprise en proposant des offres de remboursement qui ne sont pas souvent effectués. Je ne me suis jamais fait remboursé les 30 euros sur une offre ODR de WIKO, c'est pas cool de leurs part. WIKO et moi c'est fini !!!

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA