Marchés

William Faivre, PDG de Catalina « L'affaire de la viande de cheval a eu des impacts collatéraux »

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
William Faivre

LSA - Votre cabinet a réalisé une étude du 28 janvier au 30 mars 2013 auprès de 21 millions de clients détenteurs d'une carte de fidélité, de sept enseignes nationales, afin de comprendre l'évolution de leur comportement d'achat depuis le scandale de la viande de cheval. Quelles en sont les conclusions ?

William Faivre - Notre étude se porte sur l'évolution des comportements des « gros consommateurs » de plats cuisinés à base de viande de boeuf (les 20% qui génèrent 50% des ventes volume) depuis le scandale. L'affaire a fait chuter les catégories dont les produits ont été directement touchés, mais il y a eu des impacts collatéraux sur les autres segments du surgelés comme les légumes, sur le frais et également sur l'attractivité de la grande distribution. En effet, parmi notre cible de « gros consommateurs », 69% se rendaient dans un magasin toutes les semaines avant le horsegate et ils ne sont plus que 67% aujourd'hui, soit une perte nette de 2 points. En revanche, la désaffection des produits à base de boeuf a profité aux poissons, à la volaille et à la saurisserie.

 

LSA - Avec cette analyse, quelles solutions allez-vous proposer aux industriels et aux distributeurs ?

W. F. - Nous allons élaborer un programme spécifique pour chacun de nos clients afin que les consommateurs reviennent en magasin, notamment sur les plats cuisinés surgelés et frais. Outre les démarches d'emailing, nous suggérons, au moment du passage en caisse, d'offrir un coupon promotionnel, en fonction du profil du client, avec un message de réassurance du fabricant ou du distributeur.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA