William Pitters négocie avec Marie-Brizard

|

La branche des spiritueux de Bernard Magrez est en « négociations exclusives » de vente avec Marie-Brizard.

Les spiritueux de William Pitters vont-ils atterrir chez Marie-Brizard ? Le 7 décembre, les deux groupes ont confirmé être en « négociations exclusives ». En 2003, Bernard Magrez, le propriétaire de William Pitters, a cédé ses vins de marque à Pierre Castel, afin de se concentrer sur ses grands crus. La vente de sa branche spiritueux était attendue depuis cette date. Une éventualité séduisante pour Marie-Brizard dont les spiritueux ne représentent plus que 22 % du chiffre d'affaires, depuis le rachat des Chais beaucairois, l'ex-branche vins de Casino. L'acquisition de William Pitters lui permettrait de rééquilibrer ses activités, et de reprendre pied dans les whiskys, la catégorie la plus lourde des spiritueux en hypers et supermarchés.

En France, William Peel (Pitters) est la première marque de whisky blend en volume, avec 13,8 millions de cols. Le rachat renforcerait aussi Marie-Brizard dans le gin, le porto et la tequila. Bien implanté en GMS, William Pitters a dégagé en 2003 un bénéfice net avant impôt de 18 millions d'euros. Selon des proches du dossier, l'acquisition pourrait être finalisée « mi-février 2005, voire fin janvier ».

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1887

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous