Xavier Beulin refuse la proposition de Leclerc de créer un fonds laitier

|

Le président de la FNSEA a retoqué la proposition de Michel-Edouard Leclerc de créer un fonds de 180 millions d’euros en faveur des éleveurs et qui serait abondé par toute la filière, estimant qu’avec cette déclaration, il veut "acheter la paix des paysans".

Xavier Beulin

"J’essaierai de l’avoir au téléphone ce soir pour lui dire ce que je pense de sa proposition, a indiqué hier Xavier Beulin, lors de la conférence de presse commune avec l’Ania, l’Ilec et Coop de France. Outre le fait qu’il préconise une mesure sans concertation, celle-ci pose un problème de concurrence et nous sommes payés pour savoir ce qu’il en coûte d’aller dans cette voie-là".

"Dans le mur"

Pour le patron de la FNSEA, l’idée de Leclerc "mène droit dans le mur" et craint qu’elle ne vise qu’à "tuer les initiatives" annoncées lors de la table ronde sur la filière laitière du 8 avril au ministère de l’Agriculture. Il estime que les annonces sont conformes au droit de la concurrence, puisqu’elle ne concerne que des décisions de hausses de prix "d’entreprise à entreprise" entre les fournisseurs et les distributeurs.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message