Xerox en ordre de bataille pour la rentrée

L'accord Xerox-Compaq, annoncé le 27 juin, fait suite à plusieurs autres alliances. Aujourd'hui, le géant américain du copieur de bureau s'estime prêt à menacer les leaders traditionnels du jet d'encre.

Pour la direction de Xerox Europe, réunie à Londres le 27 juin pour présenter les nouvelles imprimantes et les produits multifonctions de la rentrée scolaire en simultané avec les États-Unis, l'annonce est venue comme une cerise sur le gâteau. Christophe Labesse, vice-président Europe, s'est donc chargé de la rendre publique : Xerox et Compaq viennent de signer un accord aux termes duquel des imprimantes de l'un seront fournies sous forme de « bundle » (offre packagée) avec les PC grand public de l'autre. Une alliance avec le numéro un mondial qui vient compléter celles déjà conclues avec Dell et Sun et prouve le sérieux de l'engagement de Xerox sur le segment de l'impression grand public. Surtout, le partenariat avec Compaq marque l'aboutissement de l'effort consenti par Xerox depuis plusieurs années. Du temps où les imprimantes jet d'encre de la marque étaient fabriquées par des sous-traitants, le mariage n'aurait pas été envisageable.

Mais depuis le début 2000, l'évolution s'est accélérée. En mars, un accord était signé avec Sharp afin de travailler conjointement au développement de produits grand public. Chaque marque restant totalement libre de commercialiser de son côté les produits ainsi obtenus. En mai, l'usine irlandaise d'imprimantes ouvrait ses portes. Les imprimantes jet d'encre Xerox sont donc désormais conçues, designées et fabriquées par la firme américaine, sur la base de ses propres brevets. Avec, pour les prochains produits disponibles (DocuPrint M750 et M760), des innovations technologiques censées donner un avantage concurrentiel face aux machines des quatre adversaires principaux que sont Canon, Epson, Hewlett Packard et Lexmark. Et pour bien faire comprendre aux consommateurs que Xerox a opéré sa mue, une gigantesque campagne de publicité va débuter, la marque profitant de son statut de sponsor officiel des J.O. de Sidney pour devenir omniprésente dans les médias.

Xerox-Hewlett Packard : un match déséquilibré

S'il est encore un peu tôt pour affirmer que les linéaires de rentrée accueilleront des packs Compaq / Xerox, il est en revanche certain que les M750 et M760 seront prêtes. Avec un positionnement sur les prix que détaille Guillaume Pinchon, responsable grande distribution : « La 750 offrira les spécifications d'une HP 930 pour le prix d'une 830. Quant à la 760, elle sera l'équivalent d'une HP 940 pour le tarif de la 930. Et ce quels que soient les tarifs pratiqués à ce moment par HP. Nous nous alignerons ! » Soit des machines proposées entre 1 000 et 1 500 F. Pour agressif qu'il soit, ce discours a le mérite de la cohérence. À tous les niveaux hiérarchiques, on désigne Hewlett Packard comme le concurrent à détrôner. Au vu de la position respective des deux marques sur le grand public, le match paraît encore déséquilibré. Mais le groupe Xerox a les moyens de ses ambitions.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1684

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Nos formations