Yoobic lève 25 millions de dollars pour être l'assistant virtuel des équipes magasins

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La jeune pousse qui aide les enseignes à mieux communiquer avec leurs équipes terrain réalise une levée de fonds de 25 millions de dollars. Le but ? Doper sa solution avec l’intelligence artificielle et se développer à l’international.

Les fondateurs de Yoobic ambitionnent de doubler de taille en 2018.
Les fondateurs de Yoobic ambitionnent de doubler de taille en 2018.

Yoobic, solution de pilotage en temps réel des opérations en points de vente, annonce une seconde levée de fonds d’un montant de 25 millions de dollars (21 millions d’euros) auprès d’Insight Venture Partners (New York) et Felix Capital (Londres). Ce dernier avait déjà participé à la première levée de fonds de novembre 2016 qui se montait à 5,3 millions de dollars (4,6 millions d’euros).

Sur 2017, Yoobic  a enregistré une croissance de 140%, mais Fabrice Haiat, le co-fondateur, ne divulgue pas de chiffre d’affaires soulignant qu’il ambitionne de doubler de taille l’année prochaine. Grâce à cette opération, le dirigeant prévoit de recruter 100 personnes dans les 12 prochains mois pour accompagner son développement en Europe et en Asie et surtout toucher le marché américain en signant avec des distributeurs locaux. Fabrice Haiat quitte d'ailleurs Londres pour s'installer à New York.

Devenir l’assistant virtuel des équipes terrain

Depuis sa création en 2014, Yoobic a fait évoluer sa solution grâce à l’analyse d’images et l’intelligence artificielle. « Sur le web, la mise en conformité d’un site pour une opération commerciale se révèle très facile mais quand on possède des centaines de magasins, l’exercice est plus compliqué, constate Fabrice Haiat. Avec l’intelligence artificielle et l’analyse d’images nous sommes capables de vérifier automatiquement la conformité des mises en place. L’application permet de décharger les équipes des magasins de tous ces reporting, qui sont très fréquents dans le textile par exemple avec l’arrivée régulière de nouveaux produits. Notre objectif est de positionner Yoobic comme l’assistant virtuel des directeurs. Ils passent encore 60% de leur temps à réaliser des tâches de non vente. »

La jeune pousse a fait également ajouter du contenu pour apporter du soutien aux vendeurs, avec l’objectif de de démocratiser l’accès à l’information et d’apporter des conseils. « Par exemple nous informons les équipes de leur taux de conversion et nous poussons des mini-vidéos pour faire en sorte que le taux s’améliore »,  détaille le co-fondateur.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA