Yoplait arrive sur des desserts premium [Exclusif LSA]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La marque à la petite fleur innove avec deux gammes de desserts premium sous Panier de Yoplait avec Champs de Fruits et Triple Sensation. Objectif : valoriser le marché de l'ultrafrais en perte de vitesse.

Yoplait se lance sur le segment des dessert premium pour valoriser le marché de l'ultrafrais
Yoplait se lance sur le segment des dessert premium pour valoriser le marché de l'ultrafrais

Après Yopa ! en 2014, Yoplait se lance dans une nouvelle opération d'innovation avec son arrivée sur un segment : les desserts premium, qui représentent 7 % de l'ultrafrais et 255 millions d'euros de chiffre d'affaires. Avec un taux de pénétration de 58 %, au sein des foyers Français, il y a encore du potentiel. La marque a donc choisi de venir avec une offre qui allie gourmandise, variété et fraîcheur.

UN PRODUIT TRÈS VALORISÉ

Elle a décidé de s'appuyer sur sa marque iconique Panier de Yoplait pour lancer ces deux nouvelles gammes : Champs de Fruits et Triple Sensation. L'idée est de proposer un produit qui permet aux consommateurs de déguster les différentes saveurs et textures à chaque cuillère. Champs de Fruits (150 grammes), composée de quatre références (passion, fraises, mangue et baies de myrtilles), est proposé dans un pot premium transparent afin de montrer aux consommateurs le produit. Sa composition : une masse blanche crémeuse, à base de yaourt, recouverte de fruits. Triple Sensation, qui compte également quatre références (cassis lit de myrtilles, framboise lit de fraise, poire lit de pomme et passion lit de mangue), est présenté sous un autre format en 125 grammes, toujours dans un pot transparent. « Le produit est composé de trois couches : des morceaux de fruits, une masse blanche fondante à base de yaourt et un topping acidulé », explique Marc-Antoine Olive, vice-president Marketing, General Mills Southern Europe & managing director for out of home and private label, France. Très premium, ces références, dont le prix au kilo est deux à trois fois supérieur à un yaourt classique, ont pour vocation de valoriser le segment de l'ultrafrais, qui souffre depuis de nombreuses périodes.

12 À 18 MILLIONS D'EUROS DE CHIFFRE D'AFFAIRES

Les produits, qui ont demandé 18 à 24 mois de recherche-développement, sont pour le moment uniquement vendus sur le marché français. Les deux gammes sont fabriquées sur le site de Yoplait à Vienne (Rhône-Alpes). « Nous avons décidé d'investir dans une nouvelle ligne de production car les recettes uniques et les formes des pots nécessitaient des équipements spécifiques », ajoute Marc-Antoine Olive. Cette dernière, qui a nécessité un financement industriel de plusieurs millions d'euros peut sortir chaque année 5 à 7 000 tonnes de produit. Avec ces deux gammes, Yoplait se fixe des objectifs de taille : occuper 5 à 10 % de part de marché valeur sur le segment des desserts premium, soit 12 à 18 millions d'euros de chiffre d'affaires d'ici un an. Pour y arriver et séduire les consommateurs, la maque investit également en média, avec un budget similaire à celui engagé lors du lancement de Yopa ! : deux vagues de pub tv (avant et après l'été), une campagne digitale avec des jeux et des quizz et des animations en magasins avec une PLV spécifique.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

3 commentaires

Maccario jean

08/08/2017 20h29 - Maccario jean

Je viens de goûter un triple sensation pomme poire, c'est mauvais, les mélanges sont inappropriés, très déçu

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

ongedi

31/03/2017 21h13 - ongedi

Je viens de les recevoir dans mon magasin, étant chef de rayon j’ai fais appel aux représentants yoplait pour qu’ils me mettent en place les produits. Semaine prochaine, je mettrai en place une mise en avant avec des bri (bons de réduction immédiat). Je les ai gouté : champs mangue et triple sensation fraise/framboise, et c’est très rafraîchissant !! Durant l’été, le rayon crèmerie souffre un peu, donc avec ces produits c’est une bonne carte à jouer.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Sonia

27/06/2017 20h29 - Sonia

Je me permets de réagir car j'ai voulu en acheter (triple sensations ) sauf qu en lisant la composition on trouve du jus de carotte dans celui aux fruits rouges. .Ça fait tout de suite moins envie....????

Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA