Yves Rocher maintient toujours ses activités en Russie

|

Tout en soutenant ses salariés ukrainiens, le groupe Rocher maintient ses activités en Russie où il est principalement présent à travers l'enseigne Yves Rocher.

Yves Rocher est présent depuis plus de 30 ans en Russie comme ici dans un centre commercial de Saint-Pétersbourg.
Yves Rocher est présent depuis plus de 30 ans en Russie comme ici dans un centre commercial de Saint-Pétersbourg.© 123rf/konofeev

La rédaction vous conseille

Opportunité de création d’entreprise

En partenariat avec Toute la franchise


YVES ROCHER

YVES ROCHER

20 000 € d’apport personnel

demande de documentation

Dans une déclaration publiée hier mercredi 16 mars 2022, le groupe Rocher campe sur ses positions en maintenant ses activités en Russie. Il faut dire qu'avec son enseigne Yves Rocher, le groupe est présent depuis plus de 30 ans en Russie. « Il est de notre devoir de prendre soin de nos 630 employés ainsi que des plus de 2500 collaborateurs de nos franchisés qui travaillent en Russie et qui ne sont pas responsables de la situation actuelle », explique le groupe dans sa déclaration. Pour cela, le groupe poursuit ses opérations dans le pays mais a suspendu « tout investissement et toute présence médiatique ». Le groupe suit évidemment l'évolution de la situation. « Nous prendrons les mesures nécessaires si les conditions qui nous permettent aujourd’hui de poursuivre notre activité n’étaient plus réunies », annonce le groupe et d'ajouter : « Nous croyons sincèrement aux efforts diplomatiques pour que cette situation s'arrête le plus rapidement possible. C’est ce que nous souhaitons du plus profond de notre cœur ».

Soutien aux Ukrainiens

En parallèle, le groupe présent en Ukraine via l'enseigne Yves Rocher a mis en place diverses mesures pour venir en aide à ses équipes locales. Cela passe par : un soutien financier personnalisé avec la garantie d’un emploi, le versement de leur salaire complet ainsi qu’un soutien psychologique via un accompagnement dédié dans cette période ; une aide pour se déplacer dans le pays ou pour franchir les frontières et ainsi quitter temporairement le pays grâce à un partenariat avec SOS International ; une mise en relation avec les équipes des filiales situées dans d’autres pays européens (Roumanie, Pologne, France, Allemagne) qui leur assurent un logement, des moyens de transport, des cours de langue, un soutien administratif ainsi que les besoins de première nécessité ; et une aide à l'emploi (les demandes d’emploi formulées par les employés ukrainiens sont approuvées par le pays hôte dans 100% des cas). Le groupe Rocher a aussi versé une allocation d’urgence à ses collaborateurs ukrainiens à travers le monde pour leur permettre d’aider leurs familles et leurs proches. « Nous maintenons un contact quotidien avec chacun de nos employés en Ukraine pour s’assurer de leur état de santé, s’informer de leur localisation géographique et suivre tout nouveau besoin urgent », souligne le groupe et de rappeler que : « nous sommes terriblement choqués par ce drame et c’est avec la plus grande fermeté que nous condamnons cette situation qui nous affecte tous ».

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message