Zalando propose un nouveau moyen de paiement différé

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L’e-marchand berlinois Zalando déploie progressivement en France un nouveau service de paiement baptisé "Pay Later", qui permet aux clients d’essayer directement chez eux leurs achats faits en ligne et de payer uniquement pour les articles qu’ils décident de garder.

Le déploiement de ce nouveau service est progressif, et exclusif à la France.
Le déploiement de ce nouveau service est progressif, et exclusif à la France. © Zalando

Zalando qualifie ce nouveau service de "renversement des usages". L’e-commerçant berlinois a annoncé mardi 17 janvier 2017 le lancement du service "Pay Later" ("Essayez d’abord, payez après") en France. Cette nouvelle option, testée depuis le mois de septembre 2016, permet aux clients de Zalando d’essayer directement chez eux leurs achats faits en ligne et de payer uniquement pour les articles qu’ils décident de garder. Ce nouveau service retarde le paiement car celui-ci ne s’effectue pas au moment de la commande, mais après un délai de 14 jours. Pendant ces deux semaines, les clients peuvent ainsi essayer leurs vêtements, chaussures ou accessoires et retourner ceux qui ne leur conviennent pas. Leur carte bancaire est débitée uniquement du montant des articles qu’ils ont souhaités conserver. "Il s’agit d’un dispositif innovant, qui allie le paiement différé et la carte de crédit", explique Delphine Mousseau, VP Markets Zalando.

A l’identique d’une cabine d’essayage en magasin, "Pay Later" veut incarner une certaine souplesse dans l’expérience client en ligne. "Chacun peut transformer son salon en une cabine d’essayage confortable, ouverte 24/7, où l’on peut demander l’avis de ses proches, essayer différentes tenues ou plusieurs tailles sans se presser, avant de décider ce que l’on garde et de retourner le reste. Et tout cela sans avoir à avancer le moindre euro", ajoute la jeune femme.

"Faciliter l’achat sur Internet"

Pay Later est pour le moment uniquement disponible en France. "La France fait partie des quelques pays où il faut encore avancer l’argent pour acheter sur Internet, poursuit Delphine Mousseau. On observe un vrai retard sur le paiement différé". Si nombre d’e-commerçant intègrent le paiement différé, celui-ci est rarement gratuit, d’où le point fort du nouveau service Zalando. "Par rapport à nos concurrents, notre offre n’oblige à aucun abonnement ou souscription à une carte", avance-t-on chez Zalando. L’entreprise allemande indique avoir d’ores et déjà des retours "positifs" de la part des utilisateurs.

Cette offre s’inscrit par ailleurs dans la stratégie du groupe de se centrer sur ses clients. Zalando propose ainsi depuis quelques semaines un service de retour de colis express et sur demande, destiné à ses clients parisiens, via un partenariat avec les coursiers Stuart. Zalando indique par ailleurs réfléchir sur le déploiement de "Pay Later" en Europe, ainsi que sur la réduction des délais de livraison et la livraison le dimanche, déjà testé en Belgique. "Tous ces dispositifs s’inscrivent dans une stratégie globale, qui est de faciliter l’achat sur Internet", résume Delphine Mousseau.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA