Zannier lance deux enseignes

|

Avec Enfance et Teenfactory, le numéro un français de la mode enfantine propose une alternative pour les indépendants des villes moyennes.

Deux nouvelles enseignes de mode enfantine, chacune avec un plan de développement ambitieux. Pas moins. Mais que va donc faire Zannier sur un marché encombré et qui commence à s'essouffler ? Sur les dix premiers mois de l'année, les ventes de vêtements pour enfants ont marqué le pas (- 1,2 %), les chaînes spécialisées n'étant pas épargnées (- 1,5%), selon le Centre textile de conjoncture et d'observation économique (CTCOE).

Malgré ce constat, le premier distributeur français de mode enfantine (472 magasins en France, 246 magasins à l'étranger, 305 millions d'euros de CA 2001) compte bien apporter sa touche d'innovation en lançant Enfance et Teenfactory, deux enseignes en affiliation. « Dans des villes moyennes saturées, nous pouvons développer deux réseaux multimarques avec un éventail de marques et de prix très large par rapport aux distributeurs classiques ou aux enseignes mono-marques comme Catimini ou Ikks », justifie Olivier Sormani, responsable des réseaux de Zannier et qui a passé dix ans chez Ikks.

Une nouvelle marque

 

Sans compter qu'en pariant sur le mode de l'affiliation, Zannier apporte de la souplesse dans la gestion des stocks dans un secteur où il faut gérer 18 tailles en moyenne contre 4 pour l'adulte...

Tout sauf concurrentes. Enfance et Teenfactory affichent des créneaux complémentaires avec un principe en commun : reprendre sous leur toit des marques du groupe Zannier. Après un test à Dijon sur 60 m2, Enfance table sur douze ouvertures, dont quatre pour le seul mois de janvier. Une manière de remplacer aussi des magasins à l'enseigne Floriane (17 au total) qui ne correspondraient plus au marché.

Teenfactory se positionne sur le créneau des 4-16 ans. Après avoir réussi l'examen du test à Montpellier et à Reims, cette enseigne munie de codes originaux (mur de pierre, mobilier industriel), prévoit sept ouvertures en 2004. Carcassonne, Carpentras et Oullins ouvriront le bal. Cette année, l'inventivité de Zannier ne se limitera pas à la distribution puisque le groupe lance au printemps la marque Léopold, pendant masculin de Floriane, riche d'une centaine de références.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1842

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous