Zapetti bouscule le marché des sauces

|

La marque Zapetti (entreprise Raynal et Roquelaure) annonce une première européenne sur le marché des sauces avec un nouvel emballage en PET.

Un nouveau conditionnement en PET pour les sauces pour pâtes Zapetti
Un nouveau conditionnement en PET pour les sauces pour pâtes Zapetti© ZAPETTI

La rédaction vous conseille

Zapetti innove avec des pots en PET et couvercle métallique pour sa nouvelle gamme de sauce tomates qui viennent se substituer aux traditionnels pots en verre. Pour réaliser cette prouesse technologique qui consiste à conditionner de la sauce tomate avec de la viande sans stérilisation, il aura fallu 4 ans de développement à la marque. Et un investissement supérieur à 1 million d’euros pour développer cet emballage fabriqué localement en Provence.

"Le PET est un matériau léger, incassable, recyclable à l’infini et son empreinte carbone est environ 40% inférieure  à celle du verre", souligne Pascal Marlès, Directeur général de Raynal et Roquelaure. Plus sûr et pratique pour les consommateurs, il permet au distributeur d’éviter la casse en magasin et sera proposé en prêt à vendre X6, facile à mettre en linéaire avec des gencods inchangés.

6 nouvelles recettes

Côté recettes, Zapetti arrive avec une nouvelle recette de bolognaise fondue d’échalotes et 5 recettes qui qui revisitent les classiques (Bolognaise, Provençale, Napolitaine, Basilic et Tomate). La nouvelle gamme de 12 références en petit, moyen et grand format (190g, 380g, 580g) sera présente dans les rayons début mars. Avec un positionnement prix conseillé allant de 1,15€ le petit pot à 1,99€ le grand pot. L’offre sera soutenue en mars avril par une offre 100% remboursée ainsi qu’un spot publicitaire en télévision au mois d’avril et un grand jeu consommateur relayé sur le web en mai-juin avec de multiples dotations.

Devenir le challenger incontestable

Pour Raynal et Roquelaure, l’enjeu est de reprendre de la part de marché sur un marché des sauces pour pâtes très dynamique (+16% en valeur et + 14% en volume en cinq ans) face au leader Panzani qui détient 41,4% de part de marché volume contre 7% pour Zapetti, troisième marque nationale. "Grâce à cette innovation nous voulons devenir un incontestable numéro deux dans les sauces, prévient Pascal Marlès. Nous sommes une belle alternative au leader avec notre capacité à gérer de la marque nationale comme de la marque de distributeurs". A terme c’est tout le rayon des sauces qui pourrait être bouleversé en basculant sur le PET, avec déjà des demandes à l’industriel de la part des distributeurs pour développer leur propre gamme de sauce sous ce nouveau conditionnement.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter