Zoom sur les comportements alimentaires des Français

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

À l’approche du Sial, qui se tiendra du 19 au 23 octobre à Villepinte, TNS Sofres a réalisé pour le salon une étude internationale sur les comportements alimentaires. Premier enseignement, « le modèle français existe bel et bien toujours », lance Pascale Grelot Girard, directrice innovation et compréhension des consommateurs chez TNS Sofres. Les Français affichent ainsi toujours le plus faible nombre de prises alimentaires (solides) par jour, 3,6 contre 4,8 au Brésil, 4,6 en Russie, 4,1 au Moyen-Orient, 4,3 en Espagne, 4,2 en Chine, 4 aux États-Unis, 3,9 au Royaume-Uni et 3,7 en Allemagne. Au pays de la gastronomie, l’alimentation reste pour 59 % des Français un plaisir, rejoints en cela par les Allemands (63 %), la Chine (45 %) et l’Espagne (45 %). Tandis que pour le Brésil (46 %), le Moyen-Orient (47 %), la Russie (55 %), les États-Unis (54 %), le Royaume-Uni (48 %), c’est une nécessité. TNS Sofres s’est penché, par ailleurs, sur l’impact de la crise sur le porte-monnaie des Français. 15 % déclarent un budget alimentaire en baisse, mais il est stable pour 38 % et même en hausse pour 47 %. Le prix reste dans ces conditions le premier critère de choix, à 77 %. Pour autant, les Français restent très friands d’innovation, puisque 6 sur 10 aiment découvrir de nouveaux produits alimentaires. Des innovations, il n’en manquera pas lors de l’édition 2014 du Sial : 1 700 produits sont cette année en compétition dans le cadre de Sial Innovation, un record de participation.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2333

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA