L'intelligence artificielle très attendue pour automatiser les opérations

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

D'après un rapport de Teradata sur le déploiement de l'intelligence artificielle dans les entreprises, les sociétés européennes misent particulièrement sur cette nouvelle technologie pour automatiser les tâches et procédures, et ainsi baisser les coûts. 

L'intelligence artificielle permettrait selon les entreprises d'augmenter les engagements avec les clients et d'automatiser les opérations, ou encore d'apporter plus de valeurs dans l'innovation de produits et la R&D.
L'intelligence artificielle permettrait selon les entreprises d'augmenter les engagements avec les clients et d'automatiser les opérations, ou encore d'apporter plus de valeurs dans l'innovation de produits et la R&D.© msaadrasheed/123RF
L'intelligence artificielle, nouveau mot tendance? Pas vraiment! 80% des entreprises investissent aujourd'hui dans l'intelligence artificielle (IA) et les attentes vis-à-vis de cette technologie s'avèrent très fortes : augmentation des revenus, optimisation des services, ou encore meilleure expérience client. C'est ce que révèle le rapport de Teradata qui a interrogé 260 décideurs IT et métier quant à leur positionnement face à l'IA. Beaucoup d'entreprises s'attendent à ce qu'elle apporte de la disruption dans les métiers, d’abord pour l'innovation produits et la R&D, la supply chain et la relation client. 
 
Plus exactement, dans le secteur de la supply chain, les sociétés s'attendent à des avancées en termes d'automatisation des processus répétitifs et les tâches qui nécessitent actuellement une intervention humaine. Elles espèrent parallèlement optimiser les process et ainsi baisser leurs coûts. Côté relation client, les sociétés comptent sur cette technologie pour augmenter les engagements avec les clients. 
 
 
ROI prometteur malgré des freins informatiques
Toujours d’après l’étude de Teradata, 30% des entreprises comptent étendre leur investissement dans l’IA. Il faut dire que les sociétés démontrent une bonne dose d’enthousiasme face à cette technologie, prévoyant un ROI relativement rapide. Pour 1 dollar investi, elles s’attendent à un ROI de 1,23$ sous 3 ans, 1,99$ sous 5 ans et 2,87$ sous 10 ans.
 
 
Toutefois, les entreprises restent réalistes quant aux challenges que cette technologie impose. 91% des sondés s’attendent à rencontrer de vraies barrières. Pour 40%, le problème portera avant tout informatique, avec une infrastructure à revoir. Suivra ensuite un problème de savoir-faire avec un manque de talents internes (34%) ou encore de budget (30%). Un tiers des entreprises estime également qu'à l'heure actuelle, l'IA n'est pas encore une technologie assez mature. 
 
En revanche, l'aspect social n'est pas vraiment appréhendé, à peine 20% des sociétés s'inquiètent de l'impact de l'IA sur le capital humain. L'état Français semble en revanche alerte sur le sujet, puisqu'une commission a été créée, présidée par Cédric Villani, député mathématicien, pour suivre le sujet, avec un rapport attendu pour janvier 2018. 
 
 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
X

Retrouvez toutes les stratégies digitales actuelles GRATUITEMENT e-commerce, réseaux sociaux, marketing intéractif...L’ensemble des nouvelles technologies adaptées à l’univers de la grande distribution.

Tous les faits marquants dela journée identifiés, sélectionnés et classés par la rédaction de LSA.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA