Auchan Retail en recul au premier semestre 2021, la France souffre

|

Auchan retail présente ses résultats du premier semestre 2021 ce 27 août. Le groupe voit ses ventes reculer de 3,2% (2% en comparable) pénalisées notamment par la France (-4,2% en comparable).

LSAAuchan36.jpg
LSAAuchan36.jpg© © Sébastien Jarry/Andia

Au premier semestre 2021, le chiffre d’affaires d’Auchan Retail s’est établi à 14,847 milliards d’euros, en recul de 3,2 % au total (-493 millions d’euros). Selon le communique de l’entreprise, cette baisse intègre un impact de change négatif de 350 millions d’euros (principalement lié à la dépréciation du rouble russe et de la hryvnia ukrainienne) ainsi qu’une reprise des ventes d’essence de +20 % sur un an (+242 millions d’euros), ventes qui restent inférieures de 19 % par rapport a? celles du premier semestre 2019. A comparable, le chiffre d’affaires d’ensemble d’Auchan Retail est en recul de de 2,0 % en intégrant un impact calendaire défavorable de 0,8 %, indique le groupe.

Les hypers français près des frontières très touchés

L’activité en France est difficile : le chiffre d’affaires d’Auchan Retail est en baisse de 2,5 % à 7,824 milliards d’euros. Et à comparable, il recule de 4,2 %. Au premier semestre 2020, il progressait de 0,8 %. Auchan précise que « l’activité a été fortement impactée par la baisse du chiffre d’affaires en hypermarchés, du fait de la fermeture pendant plusieurs semaines des centres commerciaux et de 40 % des rayons non-alimentaires (dont le chiffre d’affaires peut dépasser 25 % du chiffre d’affaires des magasins). Au total, 40 % de cette baisse des revenus est portée par 10 hypermarchés situés près des frontières, en zones tertiaires ou touristiques, zones très fortement touchées par les conséquences des décisions gouvernementales. Le chiffre d’affaires digital s’est maintenu quant à lui à un haut niveau (12 % du chiffre d’affaires), et est en forte croissance de 31 % sur 2 ans. » 

Pour les autres zones, L'Europe occidentale (hors France) enregistre une baisse de son chiffre d’affaires de 3,2 % à 2,707 milliards d’euros. A comparable, il recule de 4,4 %, après une forte progression du chiffre d’affaires au S1 2020 (+4,9 %).  

La zone “Europe centrale et de l’Est” voit son chiffre d’affaires à comparable progresser de 3,0 %. Cette performance est à mettre à l’actif de la Pologne, de l’Ukraine mais surtout de la Russie, "pays qui concrétise son retournement". Au total, le chiffre d’affaires s’établit à 4,121 milliards d’euros (-3,9 %). Il tient compte d’un impact change défavorable et de la fermeture de magasins en Russie et en Pologne, compense?e en Roumanie par le déploiement de 400 magasins de proximité dans les stations-service Petrom.

Le chiffre d’affaires à comparable des autres pays recule de 5,0 %. Les revenus d’Auchan Retail à Taiwan sont en retrait sur une base de comparaison très élevée en 2020, le chiffre d’affaires sur 2 ans restant en hausse. Au Sénégal, Auchan Retail a été particulièrement impactée par le pillage de 19 magasins (sur 34) lors des mouvements sociaux dans le pays début mars. Fermés de longues semaines, ils ont depuis été rouverts et le développement se poursuivra. Au total, le chiffre d’affaires des autres pays régresse de 6,8 % à 437 millions d’euros.

L’Ebitda progresse

Point positif de ces résultats semestriels : la progression de l’Ebitda pour le 5ème semestre consécutif, comme le souligne le groupe dans son communiqué. Au premier semestre 2021, l’Ebitda s’établit à 594 millions d’euros, soit une progression de 21 millions d’euros en un an (+3,7 %). Rapporte? au chiffre d’affaires, le taux d’Ebitda s’établit désormais à 4,0 %, soit une progression de 0,3 point en un an et de 1,3 point par rapport au premier semestre 2019.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter