Marchés

Helix, le bouchon qui dit non au tire-bouchon

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Ce nouveau système de bouchage a été mis au point par deux géants, le verrier O-I et le fabricant de bouchons Amorim. Il vise à concurrencer la capsule à vis et le Bag-in-box.

Où est donc passé le tire-bouchon ? Si tous les ménages français en ont un dans un tiroir de cuisine, il n'en va pas de même pour les pays étrangers. Comme en Chine, le dernier eldorado du vin, ou même les États-Unis où le taux d'équipement en tire-bouchon avait été évalué, voici quelques années, à seulement 15%. D'où le succès grandissant de la capsule à vis, ce système de bouchage qu'il suffit de dévisser. En réaction, le leader mondial du bouchon de liège, le portugais Amorim, a sollicité le verrier géant, l'américain O-I, lui-même chahuté par l'incroyable essor du Bag-in-box. C'était il y a quatre ans, et ces deux spécialistes de l'emballage se sont mis d'accord pour orienter leurs recherches vers un bouchon qui n'aurait pas besoin de tire-bouchon.

 

Destiné aux rotations rapides

Celui-ci, Helix, a été présenté lors du salon Vinexpo qui s'est tenu à Bordeaux (33) du 16 au 20 juin. Comme son nom le suggère, ce bouchon en liège est rainuré et il fait corps avec une bouteille dont le goulot doit être fileté. « Il ne demande que quelques réglages de machines sur les chaînes d'embouteillage », rassure Christophe Sauvaud, directeur exécutif d'Amorim France. Ce nouveau concept est en test chez des viticulteurs français, chiliens et portugais. Il n'obturera jamais un Romanée Conti, mais il a été pensé pour des vins vendus entre 4 et 15 €, à rotations rapides. En effet, le bouchon est microgranulé, ce qui signifie qu'il est milieu de gamme.

Quelles sont ses chances sur le marché français ? Minces dans un premier temps, car l'Hexagone est très frileux en matière d'innovations sur un produit traditionnel comme le vin. En revanche, il devrait séduire les groupes viticoles pour leurs ventes à l'export, précisément sur les marchés non viticoles, ceux dont les consommateurs n'ont pas de tire-bouchon dans leur tiroir de cuisine. Ces amateurs de vin plébiscitent tout de même le bouchon de liège qui, selon une étude menée par les deux acteurs, préserve bien les qualités organoleptiques du vin.

Sur Magasin LSA, trouver les fournisseurs pour vos emballages et sacs de caisse

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA