Paris Retail Week 2015

"Le secteur du e-commerce compte 112000 emplois en 2015", Vincent Hart de Keating, associé du site Emploi-e-commerce.com

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le secteur du e-commerce recrute. Vincent Hart de Keating, associé pour le site Emploi-e-commerce.com, dévoile les profils les plus recherchés mais aussi, plus généralement, les métiers d'avenir dans le digital.

Développeur Web, un métier très recherché dans le e-commerce
Développeur Web, un métier très recherché dans le e-commerce© tashatuvango - Fotolia

LSA : Quelle est la physionomie du marché de l’emploi dans l’e-commerce ?
Vincent Hart de Keating :
C’est un marché relativement jeune, mais qui compte tout de même 112 000 emplois directs et indirects en 2015. Chaque année, ce secteur grossit ses effectifs de 17% en moyenne. Mais les leaders du e-commerce ne sont pas dimensionnés comme les entreprises traditionnelles. Bien souvent leur masse salariale est comprise entre 200 et 400 salariés. On peut donc imaginer que les besoins vont être rapidement limités, mais ce serait oublier le fait que les e-marchands grossissent et s’internationalisent de plus en plus, ce qui engendrent des recrutements. Par ailleurs, le secteur se métamorphose. En effet, l’un des phénomènes marquants, est l’arrivée de la grande distribution. Ce sont de très grands groupes, qui ont de gros besoins en collaborateurs. Par exemple, nous travaillons avec Auchan depuis deux ans déjà et cet acteur du retail entame une forte poussée dans le digital, ce qui s’accompagne d’un besoin de renforcement des effectifs.

LSA :Quels sont les profils les plus recherchés ?
Vincent Hart de Keating :
Indéniablement, le développeur Web. C’est à la fois le profil le plus recherché et le profil le plus compliqué à trouver. Cela s’explique notamment par un déficit de formations qualitatives, certains recruteurs nous expliquent que les recrues ne sont pas à la hauteur des compétences demandées. Il y a donc peu de développeurs réellement compétents, ce qui les place en position de force et complique le travail de recrutement. Les entreprises doivent non seulement leur proposer un poste intéressant, mais aussi un bon  salaire, un cadre de travail stimulant, une culture d’entreprise motivante, etc. Le deuxième profil le plus recherché est celui de chef de projet Web. Concrètement, il s’agira de la personne qui a en charge la digitalisation de l’entreprise. Enfin, les métiers liés , Webmarketing sont également très recherchés avec en tête de tous, le responsable SEO.

LSA : Quels sont les métiers d’avenir dans le digital ?
Vincent Hart de Keating :
Outre ceux que je viens de citer, tous les métiers liés à la data. Les data miners, data scientist ou chief data officer seront des profils très demandés dans un avenir très proches. Cela s’explique simplement : les grands sites marchands, qu’il s’agisse de Voyages-Sncf.com ou Cdiscount, ont des bases de données gigantesques à exploiter, et se dotent d’outils en interne pour en tirer le meilleur. Mais au-delà des outils ils ont besoin de compétences relatives à leur exploitation.  Donc globalement, il s’agit des métiers qui touchent au traitement de la donnée. Enfin, mais c’est vraiment embryonnaire pour le moment, les métiers liés à la fraude, encore peu demandés, pourraient bien connaitre une ascension forte dans un avenir un peu moins proche. Mais il est encore un peu tôt pour se prononcer avec certitude.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA