Exclusif LSA : L’application Geocompare, un comparateur de prix alimentaires, sort à la fin novembre

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Permettre au consommateur de comparer sur son mobile les prix de produits alimentaires, dans les magasins qui se trouvent à proximité de sa position géographique. Puis, une fois le prix le plus attractif sélectionné, lui indiquer la localisation du point de vente qui le propose. Voilà le principe d’une application gratuite baptisée « Geocompare », qui sera lancée à la fin novembre, sur iPhone dans un premier temps. Le principe est donc de comparer les prix d’un ou de plusieurs produits voulus par l’utilisateur, puis d’afficher les tarifs repérés dans les magasins situés dans le rayon géographique souhaité, qui va jusqu’à 10 kilomètres. Il suffit ensuite au futur client de cliquer sur le prix, et le magasin est géolocalisé par rapport à sa propre position. Le véritable tour de force de cette application, c’est d’abord sa capacité à recenser les tarifs de près de 47 000 références alimentaires, marques nationales et MDD. « Les  prix détectés par l’application sont ceux qui sont affichés par les distributeurs, sur leurs sites de e-commerce notamment », précise Ryan Mejaat, co-dirigeant de la start up Boost Audience, qui a conçu Geocompare. Les tarifs de Franprix, par exemple, sont ceux qui figurent sur Coursengo, tandis que les prix indiqués pour un magasin Carrefour sont dénichés sur Ooshop. « Mais la recherche est affinée en fonction du magasin, assure le concepteur de Geocompare. Par exemple, si le point de vente propose une promotion particulière ou un tarif plus intéressant en drive, l’application le repère. » C’est donc sur le principe du mieux-disant (prix du drive ou du site de e-commerce) et du « local » que l’application fonctionne. Pour être pertinent, Geocompare nécessite des remises à jour fréquentes, pour être en cohérence avec les prix des enseignes. « L’application sera remise à jour deux fois par semaine, explique Ryan Mejaat. Et la date à laquelle le prix a été relevé est affichée. » Pour sélectionner le produit qu’il recherche, le mobinaute a plusieurs options : il peut scanner le code barres, effectuer une recherche par mots clé (coca-cola par exemple) ou, encore, affiner sa recherche par catégories et sous catégories (boissons…).

Quatre autres fonctionnalités seront embarquées dans l’application. Une liste de courses peut être constituée et, là encore, « l’appli » permet de recenser l’enseigne proposant le tarif le plus compétitif pour le panier. Ensuite une fonction « bons plans », détectera les promotions des magasins situés à proximité du consommateur. Là encore, les informations émanent des enseignes : l’application les pioche sur les sites web et/ou mobile des distributeurs. Une carte de fidélité dématérialisée figure aussi dans Geocompare, et s’adresse à ceux qui détiennent déjà un programme fidélité d’une enseigne. Scannée en caisse, elle abondera ledit programme fidélité existant. Enfin, des webcoupons à imprimer sont disponibles.

Disponible à partir du 30 novembre, l’application mettra à jour « 8 millions de prix » chaque semaine, selon son créateur et fonctionnera sur 65% du territoire français, dont les plus grandes villes. Quant à son modèle économique, il repose sur la publicité ciblée et en corrélation avec le produit recherché, les annonceurs potentiels étant les marques et les distributeurs. A noter aussi que le cabinet XTC (Xavier Terlet consultants) est l’un des principaux investisseurs dans cette application mobile. Boost Audience avait déjà conçu pour XTC l’application Guid’Alim, lancée en octobre dernier à l’occasion du Sial, et qui permet d’obtenir des informations nutritionnelles sur les PGC en scannant les codes-barres.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA