La liste des 43 magasins Carrefour concernés par la nouvelle vague de location gérance

|

Pour la deuxième fois de l’année, Carrefour a annoncé en interne le passage d’un nombre important de magasins en location gérance. Après 47 magasins concernés en mai, ce sont 43 magasins supplémentaires qui sont concernés, dont 16 hypermarchés et de très grandes surfaces.

16 hypermarchés et 27 supermarchés Carrefour devraient être confiés à les locataires gérants pour tenter de les relancer économiquement.
16 hypermarchés et 27 supermarchés Carrefour devraient être confiés à les locataires gérants pour tenter de les relancer économiquement.© © sylvie HUMBERT

Carrefour n’en finit plus de passer des magasins en location gérance. Le 14 octobre, le distributeur a annoncé aux syndicats que 43 nouveaux magasins intégrés seraient sortis à terme du périmètre du groupe, en étant confiés à des locataires gérants (liste complète ci dessous). Et pas des moindres, puisque 27 Market et 16 hypermarchés sont concernés, parmi lesquels de véritables paquebots comme les hypermarchés de Vitrolles (19 000 m2), Portet Sur Garonne (17 000 m2) ou Aulnay sous Bois (14 000 m2).
En avril, Carrefour avait déjà annoncé la bascule en location gérance de 47 magasins (37 supermarchés et 10 hypermarchés), auxquels viennent donc s’ajouter ces 43 magasins supplémentaires. Selon la CFDT, ce sont environ "6 000 salariés qui verront leur magasin passer en location-gérance en 2022, avec la perte importante de pouvoir d’achat (2 300 euros en moyenne par personne) et d’avantages sociaux que cela implique", comme la disparition d’une sixième semaine de congés payés pour les salariés des hypermarchés (inscrite dans la convention collective Carrefour), de la participation et de l’intéressement, et d’autres dispositifs.
Des effectifs qui se réduisent à grande vitesse
La location gérance, un modèle de gestion érigée comme une tactique pour relancer des magasins en difficultés, est utilisé massivement par Carrefour depuis plusieurs années. De 10 à 20 magasins par an (surtout des supermarchés) avant l’arrivée d’Alexandre Bompard en 2017, la bascule a représenté 64 magasins en 2020, et devrait atteindre 55 unités cette année, avec un rythme du même ordre pour 2022, le temps que les magasins soient transférés.
Selon Carrefour certains des 16 hypermarchés de la liste des 43 nouveaux basculements "sont des très grands magasins très déficitaires, pour lesquels le redressement est quasiment impossible dans le cadre du modèle intégré. La location gérance est le seul modèle de gestion qui permet de préserver l’emploi et d’assurer un redressement" assure le distributeur, qui indique constater, avec le recul, que ces basculements permettaient la relance de l’activité.
Selon les chiffres de la CFDT, à la suite de ces transferts, ils ne resterait plus que 275 Market intégrés sur les plus de 1000 du groupe en France, et 166 hypermarchés sur 243. Pour Sylvain Macé, délégué syndical de groupe Carrefour France, depuis le début de l’accélération des passages en location gérance, 20 000 salariés environ on été concernés et sont sortis du périmètre de Carrefour France. Ce qui lui laisse à penser que les effectifs intégrés de l’enseigne, "qui fondent à vue d’œil", pourraient prochainement passer sous les 90 000 employés compte tenu des passages en location gérance. Selon les chiffres officiels du groupe, les 115 000 salariés recensés dans l’hexagone fin 2017 étaient 110 000 fin 2018, et 105 000 fin 2019, une réduction qui repose sur ces transferts, mais aussi sur des plans de départ et des ruptures conventionnelles collectives.

Les 16 hypermarchés concernés par le passage en location gérance annoncé le 14 octobre :
Région Ouest:
Angers Saint Serge (49)
Anglet (64)
Portet sur Garonne (31)
Rennes Alma (35)

Région Nord :
Amiens (80)
Coquelles (62)
Mulhouse (68)
Tourville la rivière (76)

Région ile de France
Aulnay sous bois (93)
Bercy (94)
Noisy le Grand (93)
Ivry sur seine (94)

Région Sud :
Grenoble Grand’place (38)
Marseille Bonneveine (13)
Marseille Grand Littoral (13)
Vitrolles (13)

Les 27 supermarchés concernés :
Le Mans les Maillets (72)
Vatan (36)
Boussac (23)
Tourcoing (59)
Mirecourt (88)
Bourbourg (59)
Bully les Mines (62)
Ennery (57)
Le Petit Quevilly (76)
Neuville Libération (76)
Rennes 3 soleils (35)
Auray de Gaulle (56)
Puiseux Pontoise (95)
Rubelles (77)
Saint Germain en Laye (78)
Paris Procession (75)
Paris Demours (75)
Saint Fons (69)
Saint Quentin Fallavier (38)
Rive de Gier (42)
Veauche (42)
Saint Marcel (71)
Saint Michel de Maurienne (73)
Toulon Bourgeois (83)
Sète (34)
Mèze (34)
Bayonne Marracq (64)

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter