Le groupe Royer veut céder Charles Jourdan et Stéphane Kélian et supprimer 163 postes

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le groupe Royer souhaite céder totalement ou partiellement les marques de chaussures de luxe Charles Jourdan et Stéphane Kélian, indique Jacques Royer, le Pdg, dans Les Echos.

Jacques Royer, le PDG
Jacques Royer, le PDG

« Ces deux marques étaient un foyer de pertes. Le haut de gamme demande beaucoup de capitaux, notamment en termes de publicité. Nous n'avons pas les moyens de tout faire », explique-t-il en effet.

Suppressions de postes

Le groupe Royer, exploitant une trentaine de licences, avait acquis les marques de chaussures de luxe en difficulté Stéphane Kélian en 2007 et Charles Jourdan en 2008. Désormais en difficultés, après être tombé dans le rouge l’année dernière, le groupe Royer espère renouer avec la rentabilité en 2015.

Il se concentre en attendant sur ses marques phare, Kickers, Petit Bateau ou Converse et arrête en revanche une douzaine de licence. Cette évolution devrait se traduire par la fermeture du site de Mod8 à Blanquefort (Gironde) avec 94 salariés et celui de Romans, entraînant au total la suppression de 163 postes au total sur 718 en France.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA