Nicolas Houzé veut doubler la rentabilité des Galeries Lafayette d'ici à 2020

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

A cet horizon, l'international et internet devraient peser chacun 10% du CA... Quand à la possibilité d'ouvrir le dimanche, elle permettrait de créer 500 emplois et 8 à 10% de chiffre d'affaires en plus...

Nicolas Houzé, DG de la branche Grands Magasins des Galeries, fils de Philippe Houzé, président du directoire du groupe
Nicolas Houzé, DG de la branche Grands Magasins des Galeries, fils de Philippe Houzé, président du directoire du groupe

Le Directeur Général de la branche Galeries Lafayette n'a pas froid aux yeux. Au cours d'une visite organisée ce 29 août au BHV Marais, il a annoncé vouloir doubler le résultat opérationnel courant d'ici à six ans. Pour y arriver, tous les moyens sont bons, à commencer par la rénovation des magasins. "Nous investissons chaque année 100 millions d'euros dans tout le réseau", rappelle-t-il alors que s'achèvent les travaux du BHV Marais. Ce dernier sort de deux ans de travaux pour un montant de 35 millions d'euros. "Nous avons retravaillé les 60 000 m², explique Alexandre Liot, DG du grand magasin de la rue de Rivoli. L'offre, que nous voulons accessible et premium, avec l'entrée d'une centaine de marques dans la mode, la coque et l'animation permanente. Nous voulons un magasin vivant." Le BHV de Parly 2 aura droit au même embellissement en 2015.

10% de CA visés à l'international; 10 autres sur internet

Parmi les autres chantiers, celui du Lafayette Maison qui accueillera le Lafayette Gourmet à la mi-septembre, et en province, Marseille, Nice, Clermont-Ferrand... A ce sujet, Nicolas Houzé se montre catégorique: "Aucune décision de fermer en province n'a été prise". Le réseau termine le premier semestre en légère baisse, à -0,5%. Autres leviers de croissance : l'international et Internet. D'ici à 2017 ouvriront des magasins à Istanbul, Doha et Milan. Objectif : doubler l'activité à l'étranger et arriver à 10% du C.A.

 

Le dimanche serait un sacré coup de pouce

Mêmes ambitions sur internet. Signe d'une conjoncture difficile, l'ouverture le 13 septembre du premier outlet GL à Plaisir, dans le centre One Nation, histoire d'écouler les stocks... Un assouplissement des ouvertures le dimanche aiderait aussi le groupe. A la clé : 500 emplois et 8 à 10% de chiffre d'affaires en plus. Nicolas Houzé espère y arriver pour les magasins d'Haussmann en 2015.

1 commentaire

Liliane

04/09/2016 00h10 - Liliane

monsieur Deja pour commencer , essayer de payer vos employés correctement !!!!! Tous vos managers qui se pensent au dessus des autres et en foute pas une !!!!!! en restant au bureau à boire des cafés !!!!!!! C'est une honte !!!! Je fais partie de cette entreprise et je le regrette , vous les engagez comment vos managers ??? Ahahaha mon dieu tous des bénés qui se font des avancements entre eux et privilégié leur amis pour le meme titre , quand aux employés la depuis 35 ans touche à peine plus que le smic , aretter de vous la Peter en costume et venez sur le terrain voir de vos propre yeux ce qui ce passe !!! Je parle des galeries marseille ou quelques managers ( surtout femme ) on pris le monopole de votre societe en fesant exactement se qu'elles veulent , amies'avec la drh ???????? A pleurer de rire , mais mon dieu quelle horreur , votre image est sali et ma fois apparement c'est votre façon de voir les choses puisque personnes bougent et Voila ce qu'est réellement les galeries lafayettes une bande de branleur manager qui font ce qu'ils veulent sous le nez et la barde de ces monsieurs les hauts responsables qui bougent pas une oreille !!!! Donc monsieur si vous avez honte apres ces lignes venez foutre le bordel aux galeries Marseille et essayer de bien reconnaitre les faux culs au vrai personnes , cet a dire si vous ne comprenez pas mes mots , ceux qui bossent réellement ( peu payé ) et ceux qui bossent quand vous etes la ( trop payé ) Voila c'est tout ce que j'ai a dire sur les galerie lafayette , d'une belle entreprise une bande de branleuse en font une entreprise de merde !! ( une bande de branleuses qu'on laisse faire ) Bougez aller op op sinon vos paroles n'ont aucuns sens , et le chiffres d'affaire des galeries Marseille ne cessera pas de déxendre en chute , je vous le dis !! Venez nous voir a l'improviste sans avertir personne et regardez les managers vous comprendrez beaucoup de choses lol Venez en jean tee-shirt incognito vous allez halluciner !! Alors et seulement alors votre chiffre d'affaire fera un bon monumental !!! Ce n'est pas les employers qui coulent votre entreprise mais vos managers !!!!!!! A bientot de vous voir sans costume Marseille

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA