Tesco accroît encore son avance dans la vente de produits frais par internet

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

En ouvrant un nouveau centre de distribution dédié à la vente de produits frais par internet, Tesco renforce sa position sur ce marché très compétitif et à faibles marges. Le distributeur numéro un en Angleterre rend également l’arrivée des pure-players encore plus compliquée.

Le nouveau centre de Tesco basé à Erith en banlieue de Londres permet de stocker 30.000 références de produits frais.
Le nouveau centre de Tesco basé à Erith en banlieue de Londres permet de stocker 30.000 références de produits frais.© Tesco

L’Angleterre n’est pas la France. Et l’avancée des distributeurs dans la vente de produits frais par internet l’atteste une nouvelle fois. Quand Carrefour, Leclerc et autres regardent ce sujet avec distance, les britanniques s’en emparent sans retenue. La preuve avec cette nouvelle ouverture d’un centre logistique de produits frais à Erith, dans la banlieue de Londres. Ce 6e centre dédié à la capitale va permettre à Tesco de livrer ses clients du South East London et du North West Kent dès 6 heures du matin, départ des premiers camions.

Tesco annonce un stockage de 30.000 produits différents dans ce nouvel entrepôt, soit 50% de plus que la moyenne de ses autres centres. Le système d’information flambant neuf est capable de traiter 4000 commandes par jour (il tourne actuellement à 1500, selon Retail Week). Afin de maintenir la fraîcheur des produits les plus sensibles, le transport depuis leur lieu de stockage jusqu’au camion est automatisé. Côté emploi, 550 personnes ont été engagées, dont 85 dans le programme d’aide de retour à l’emploi de la commune.

Selon Simon Belsham, directeur marketing de Tesco Grocery Online, la solution d’une centralisation des commandes sur un grand centre logistique serait rentable uniquement dans les grands centres urbains. Ailleurs, les opérateurs doivent piocher les produits dans 300 magasins différents, ce qui induit un temps de préparation trop long et beaucoup moins rentable.

Selon Kantar, Tesco possède 47,5% de part de marché de la vente de produits frais en ligne au Royaume-Uni et ce nouvel entrepôt devrait encore accroître cette avance. Cela devrait également rendre encore plus délicat l’installation d’Amazon Fresh à Londres, qui cherche toujours son modèle économique, selon l’aveu à peine voilé de son propre patron Jeff Bezos.

L'équipe du centre logistique d'Erith à son ouverture:

Le patron du e-commerce chez Tesco inaugure le centre:

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA