Pourquoi les résultats 2013 d’Amazon déçoivent les investisseurs

|

RÉSULTAT Amazon vient d’annoncer un chiffre d’affaires record de 25,6 milliards de dollars pour le seul quatrième trimestre 2013, soit une augmentation de 20% par rapport à la même période de l’année précédente. Malgré une nette amélioration des profits, c’est une déception pour les analystes qui attendaient de meilleurs résultats. Son chiffre d’affaires annuel, lui, passe de 61 à 74,45 milliards de dollars, un rythme de croissance qui lui permettrait d'entrer dans le top 10 de la distribution mondiale dès l'année prochaine.

Amazon reste évasif sur le 1er trimestre 2014, donnant une fourchette de progression des ventes allant de 13 à 24%.
Amazon reste évasif sur le 1er trimestre 2014, donnant une fourchette de progression des ventes allant de 13 à 24%.© Laetitia Duarte/LSA

Combien de temps Jeff Bezos va-t-il pouvoir tenir face aux actionnaires ? Certes, la question parait un peu provocatrice au regard des résultats du géant de l’e-commerce au 4e trimestre 2013, mais cette nouvelle "déception" ne peut être totalement ignorée. En réalisant 25,6 milliards de dollars de chiffres d’affaires sur la dernière période de 2013 (21,3 MD au T4 de 2012), Amazon échoue à atteindre les 26 milliards attendus, malgré un Noël record grâce notamment au programme Amazon Prime. Même constat concernant les profits. S’ils sont en net amélioration, passant de 97 millions de dollars en 2012 à 239 millions au dernier trimestre 2013, ils sont en deçà des prévisions. Les analystes tablaient sur un profit de 74 cents par action, alors qu’il n’est que de 51.

De lourds investissements

Ce sont les investissements liés au marketing et aux entrepôts qui ont pesés sur la profitabilité d’Amazon, le premier ayant augmenté de 33% (pour un total de 1,1 milliard de dollars), et le second de 29 milliards pour un montant de 2,9 milliards. La stratégie de conquête du territoire américain par l’installation d’entrepôts afin de se rapprocher de ses clients, pèse dans le résultat de l’e-commerçant. Mais elle reste le meilleur outil pour assurer un service client qui lui permet de garder plusieurs longueurs d’avance sur ses concurrents, Wal-Mart en tête.

L’année d’Amazon se boucle avec un chiffre d’affaires de 74,45 milliards de dollars, ce qui représente une hausse de 22% par rapport aux 61 milliards réalisés en 2012. En maintenant ce rythme de croissance, Amazon devrait encore grimper dans le classement des distributeurs mondiaux. En 16e position en 2012, il passerait devant Home Depot à la 8e position.

Evolution du chiffre d'affaires depuis 10 ans:

Explore more AMZN Data at Wikinvest

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message