Amazon Fresh se déploie la semaine prochaine dans une troisième ville avec San Francisco

|

Après Seattle et Los Angeles, c’est donc au tour de San Francisco de bénéficier du service de livraison de produits frais d’Amazon. Ce service disponible par abonnement à Los Angeles pour un coût de 299 dollars par an n'est en revanche pas proposé de la sorte à Seattle. Reste donc à savoir comment Jeff Bezos, fondateur et dirigeant de l'entreprise, va proposer ce programme à ses nouveaux clients à partir de la semaine prochaine.

Les désormais fameux camions vert de livraison d'Amazon Fresh ont été aperçus à San Francisco.
Les désormais fameux camions vert de livraison d'Amazon Fresh ont été aperçus à San Francisco.© Le Furet du Retail

Contrairement à l'annonce fracassante d'une hypothétique livraison par drone, Amazon lance en toute discretion son service Fresh dans une nouvelle ville des Etats-Unis. Il s’agit cette fois de San Francisco, comme l’a révélé le site américain AllThingsD, confirmant ainsi les rumeurs qui couraient depuis le début de l'été dernier. Les petits camions verts ont en effet étaient repérés dans le berceau de la high-tech, ainsi qu’une petite annonce indiquant qu’Amazon recherchait un directeur qualité pour son service Fresh.

Accélération du déploiement

L’annonce officielle devrait arriver le 10 décembre prochain, soit seulement six mois après l’expansion à Los Angeles. Une accélération qui corrobore la volonté à peine dissimulée du géant de l’internet de déployer 14 nouveaux centres urbains, dont certains en Europe, dans le courant de l’année prochaine.

Le modèle de l'abonnement

Reste à déterminer le modèle qui sera retenu pour San Francisco où l'un de ses plus gros concurrents, Google, est présent à travers son programme Google Shopping Express. Qui ne livre en revanche pas encore de produits frais, mais qui monte en puissance depuis son partenariat avec Costco. En effet, à Seattle, Amazon Fresh est un service payant à la commande garantissant une livraison en moins de 24 heures. A Los Angeles, l’entreprise fondée par Jeff Bezos expérimente un autre type de modèle économique avec PrimeFresh, qui combine Amazon Fresh et Amazon Prime, son service d’abonnement annuel pour la livraison. Dans la cité des anges, les clients peuvent donc s’abonner à livraison de produits frais à l’année pour un coût de 299 dollars.

C’est probablement ce modèle qui sera une nouvelle fois retenu puisqu’il permet à Amazon de concrétiser l’un de ses objectifs les plus importants, à savoir absorber un maximum d’achats récurrents et gagner le plus grand nombre possible de part de marché.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nos formations

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message