Marchés

Du rêve à déguster

Certes l'année 2013 a été morose et le pouvoir d'achat des Français a souffert de cette situation. Mais tous les consommateurs ne sont pas touchés de la même manière. Et, pour Noël, certains ont décidé d'adopter la positive attitude et mettre les petits plats dans les grands. Ainsi le chic sera toujours de mise pour une frange de la population. La truffe, le caviar, le raffiné et le clinquant continueront toujours de séduire. On veut se faire plus que plaisir et vendre du rêve à ses convives pour que les fêtes de fin d'année soient inoubliables.

Pantagruélique

Les épiceries fines et les enseignes de prestige ont ainsi mis l'accent en 2013 sur l'originalité avec des produits issus d'élevage au clair de lune ou sur des tables solaires. Certains formats frôlent le superficiel pour exacerber le côté pantagruélique : des magnums de champagne, des corbeilles de fruits de 8 kilos...

Et pour séduire une population plus jeune, les industriels et producteurs ont développé des formats adaptés et ludiques à la génération Y : des shots de caviar, un coffret d'huîtres vertical premium. Certes, dans le contexte actuel, ces artifices peuvent paraître ostentatoires, mais il en faut pour tous les goûts...

Le dîner : Le haut du panier

Un dîner pour recevoir l’ambassadeur ! Ici, on ne se refuse rien. Les plats ont pour la plupart été élaborés avec des chefs prestigieux. Pour les amateurs et les amoureux de la truffe et du caviar.

  • ELÉGANCE AU RENDEZ-VOUS Pour bien commencer l’apéritif, la Maison Henriot propose, en série limitée, une cuvée des Enchanteleurs 1999, en format magnum, constituée à parité de chardonnay et de pinot noir, qui lui confère de l’élégance. PVI 350 €
  • Il Y AURA DE LA NEIGE À NOËL ! Inédit et rare, Comtesse du Barry met à l’honneur le caviar de Sterlet avec des oeufs blancs, baptisé Neige de caviar. PVI 159,80 LES 20 G
  • RECETTE DE CHEF Chef chez Fauchon, Jean-Pierre Clément réédite cette année son foie gras d’oie d’exception, truffé à 13%. Il est présenté dans un coffret peint à la main à la feuille d’or. PVI 180€ LES 200 G
  • UNE PETITE GOUTTE D’EAU Pour passer du poisson à la viande, pause de détente et saine avec l’eau minérale naturelle espagnole Numen PVI 3,19 € LES 1 L
  • FROMAGE DISTINGUÉ Dans une jolie boîte, Marie-Anne Cantin propose avec Monoprix trois compositions de fromages différentes. PVI 29,90 € LES 1 100 G
  • DE LA TRUFFE À GOGO Le chef Sébastien Monceaux pour Fauchon a imaginé un lièvre à la royale, garni de foie gras de canard poêlé, accompagné de pommes de terre Pompadour et de copeaux de truffe noire. PVI 40€ PAR PERSONNE

Le dîner : Love, Love

Qui dit dîner en tête à tête ne dit pas manque de fête. Ici, le menu prend le thème de l’amour avec des petits contenants adaptés au repas à deux et des produits plutôt évocateurs…

  • UN PETIT SHOT DE MISE EN JAMBE Comtesse du Barry veut séduire les jeunes avec une offre de caviar de France individuelle plus accessible et colorée. PVI 29,90 € LES 15 G
  • SENSUELLE ET SUCRÉE Pour finir sur une note douce, les couples pourront tremper leurs cuillères en chocolat Monoprix (lait, cannelle et fraise) dans leur café. PVI 4,89 € LES 120 G
  • COEUR DE SAUMON Pour les amoureux, le petit rôti de saumon coeur Arctic, proposé par Denis Tripault pour Fauchon, sera idéal pour poursuivre les festivités. PVI 16 € LES 100 G
  • Du ROMANTISME À BOIRE Les amoureux seront comblés. Jocelyne Pécou offre une cuvée charmante Darling du château d’Elle en Pécharmant 2011, dans un écrin assorti à l’étiquette. PVI 17 € LES 50 CL

Le dîner : 100% végétarien

Il est possible de se faire plaisir sans foie gras ni dinde. Ici, le poisson est à l’honneur avec un menu totalement végétarien. Mais aucun compromis sur le prestige et la magie.

  • DUO FASCINANT Le magique est de rigueur pour commencer les festivités. L’Ossetra Impérial de Petrossian se dégustera à merveille avec le champagne Hédiard, grand cru Ambonnay, extrabrut 2004. PVI 114€ LES 30 G DE CAVIAR; 195€ LES 75 CL DE CHAMPAGNE
  • FINIR SUR UN NUAGE Häagen-Dazs finit en beauté avec son dessert gourmand de Noël, Le Nuage (format Aube ou Crépuscule), élaboré par trois designeuses suédoises. PVI 49 € POUR 6 À 8 PERSONNES
  • UNE DOSE DE TRADITION Afin de continuer sur une touche de poissons, les convives pourront se régaler avec le saumon d’Écosse Comtesse du Barry, tranché à la main. PVI 18,40 € LES 150 G
  • ÉLEVAGE SOLAIRE Pour séduire la génération Y, Florie Tarbouriech lance un coffret vertical de sept huîtres élevées sur des tables solaires: La Seven chez Fauchon, Lafayette Gourmet… PVI 15 À 25€ LE COFFRET

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter