Les enseignes du commerce associé fêtent leurs 40 ans à Paris

|

Des dizaines de représentants des enseignes du commerce associé se sont retrouvés ce matin à Paris pour fêter les 40 ans d'existence de leur fédération.

"Le futur a de la mémoire". C'est sur ce thème que des dizaines de représentants de quelque quarante groupements de commerçants de statut coopératif se retrouvaient ce matin à Paris. De Synalia, un groupement de bijoutiers, à Phox dans le développement photo, en passant par des magasins de bricolage, d'optique ou d'agences immobilières, les agences de voyages Sélectour et la chaîne d'hôtels Best Western, le commerce associé représente aujourd'hui plus  de 30 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Le président de la fédération, Jean Leroyer, également vice-président de Système U, rappelait que ces coopératives de commerçants "ont vu leur part de marché passer de 5 à 20 % en vingt ans", tout en représentant la forme la plus "épanouissante" de commerce, avec des patrons indépendants, mais organisés en reseau. Ces réseaux seront appelés à se renforcer, et Jean Leroyer entend les relier à d'autres groupements coopératifs européens, via l'Union des Groupements de détaillants indépendants de l'Europe, dont le siège est à Bruxelles. Il a également sollicité de Renaud Dutreil, secrétaire d'Etat au commerce et au pme, présent au colloque, d'associer sa fédération à la seconde partie de la loi Initiatives Economiques, qui devrait traiter du statut de l'entrepreneur, de la création et de la transmission d'entreprises, ainsi que pouvoir élargir à plusieurs régions les fonds d'investissement de proximité que le gouvernement veut mettre en place.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter