Marchés

Panasonic pourrait devenir le premier actionnaire d'Olympus

|
panasonic logo

Le géant nippon Panasonic pourrait devenir le premier actionnaire de son compatriote spécialiste des appareils photo et endoscopes Olympus, via une augmentation de capital adossée à un partenariat industriel, indiquent certains médias. D’après eux, Panasonic serait prêt à injecter jusqu'à 500 millions d'euros dans Olympus dont la situation financière s'est notablement dégradée à cause de la conjoncture et d'un scandale financier qui a sali son image depuis l'automne dernier. Dirigé par une nouvelle équipe, le groupe est en train de préparer une restructuration et une stratégie de sortie de crise, que faciliteraient un apport de fonds.

 

Panasonic tient la corde

Depuis des semaines, des noms de diverses sociétés intéressées par une alliance avec Olympus, dont ceux de Sony, Fujifilm ou encore Terumo circulent mais Panasonic serait le favori. Olympus doit désormais se redresser en vendant des activités non essentielles et en se concentrant sur son cœur de métier. Selon le journal économique Nikkei, le groupe espère se rétablir et dégager un bénéfice net de 50 à 100 millions d'euros durant l'exercice en cours. Panasonic, qui a déjà absorbé récemment son concurrent Sanyo est actuellement aussi dans une situation délicate à cause de son activité de téléviseurs en proie à une concurrence féroce. Mais un partenariat avec Olympus lui permettrait d'élargir ses activités dans le domaine des instruments médicaux et dans le secteur des appareils photo. Une annonce officielle pourrait avoir lieu dans la semaine.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message